Des jumeaux… A toute allure !

Image d'illustration
Jessica, enceinte de jumeaux, avait rendez-vous le 4 juin à l'hôpital de Clermont-Ferrand pour accoucher. Une césarienne programmée, tout est sous contrôle... Sauf que pas du tout !

Sur le trajet, Jessica commence à ressentir de très fortes contractions qui vont en s'intensifiant. Pas de doutes : la naissance est imminente ! Et la maternité, encore loin...

Heureusement, le papa, plein de sang-froid, prend les choses en mains : le couple arrête sa voiture à proximité d'un village du Puy-de-Dôme. Le père décroche son téléphone et appelle les pompiers, qui ne peuvent être là dans la minute... Et le premier bébé est déjà là ! Cyril, le papa, coupe le cordon avec ce qui lui tombe sous la main (un cutter !) et enveloppe Dannzô dans son pull. Mais déjà, le second bébé pointe le bout de son nez, et il a son cordon enroulé autour du cou...

Le papa ne se laisse pas démonter : après avoir dégagé le cou de l'enfant et constaté une légère pâleur, il adopte les bons gestes : il retourne l'enfant et lui tapote le dos. Yahikô se met à pleurer : c'est gagné !

A peine 5 minutes après avoir été appelés, les pompiers arrivent pour retrouver la petite famille installée dans la voiture, chauffage à fond. La maman se porte bien et les bébés aussi ! Toutefois, prématurés, ils ont été conduits avec leurs parents à l'hôpital, pour un petit séjour en couveuse.

Un week-end mouvementé et une sacrée fête des mères : Cyril, Jessica et leurs jumeaux s'en souviendront !
Publié le 05-06-2012 à 14:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Accouchement : les différentes présentations de bébé

Accouchement : les différentes présentations de bébé

Avant le jour J, c'est une des questions récurrentes chez les futures mamans : la position de bébé...
Lire la suite

Accouchement à domicile : une étude rassurante

L’accouchement à domicile (AAD) n’a pas toujours bonne presse dans le milieu médical. Pourtant, cette...
Lire la suite