Des émeutes dans des supermarchés pour des couches bébé en promo

Après le Nutella, les couches. Intermarché continue ses promos agressives, cette fois-ci se sont les couches pour bébés qui étaient bradées.
Des émeutes dans des supermarchés pour des couches bébé en promo
Des émeutes dans des supermarchés pour des couches bébé en promo

Des gens qui se bousculent. Des rayons vidés en quelques minutes. Le groupe Intermarché proposait cette semaine des paquets de 86 couches à 7 euros. Prix imbattable puisque le prix de vente classique est de 23 euros. 

La semaine dernière la même enseigne avait provoqué les mêmes incidents en bradant des pots de Nutella, avec une réduction de 70%. 

Des promos chocs critiquées par le gouvernement

Après les incidents de la semaine dernière autour de la pâte à tartiner, le ministre de l'économie, Bruno Lemaire avait demandé au groupe de la grande distribution de « ne plus faire ce genre de promotion ».

Interrogé sur RTL, le ministre avait déclaré : « J'ai reçu le directeur d'Intermarché hier. Je lui ai dit que ça ne pouvait pas se renouveler, on ne peut pas avoir des scènes comme cela tous les quatre matins en France ». Il n'a visiblement pas été entendu. 

Un projet de loi pour limiter les ventes à pertes

Ces énormes promotions arrivent en même temps qu'un projet de loi présenté mercredi 31 janvier par Stéphane Travert. Le texte de loi prévoit notamment de limiter les promotions sur l'alimentation à 34% de la valeur du produit. 

De plus, le gouvernement a saisi la répression des fraudes pour enquêter sur ses « super » promotions. En effet, en France, les supermarchés ont interdiction de vendre des produits à perte, c'est-à-dire moins cher que son prix d'achat. Les supermarchés qui revendent à perte, hors occasions particulières (magasins en cessation d'activité, par exemple) risquent des amendes pouvant aller jusqu'à 375 000 euros. 

Cependant, si ces promotions défiant toute concurrence déplacent les foules, c'est aussi parce que la situation économique n'est pas au beau fixe. Pour certaines familles les couches pour bébé représentent un pôle de dépense extrêmement important. 

Publié le 01-02-2018 à 16:30 | Mis à jour le 18-05-2018 à 22:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #couches#change

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

6-18 mois : votre budget textile, jouets, hygiène

Votre budget 6-18 mois : jouets, textile, hygiène

Entre 6 et 18 mois, tant de changements sont à prévoir ! De tout petit, votre enfant va passer à petit...
Lire la suite

Des produits toxiques dans les couches jetables ?

Couches toxiques : des parents impliquent l'État

L'État aurait-il du révéler les marques utilisant des produits potentiellement dangereux dans leurs...
Lire la suite

Aider bébé à acquérir la propreté

Acquisition de la propreté : comment aider bébé ?

Aller sur le pot, ce n'est pas gagné ! Rien d'étonnant à cela : quand on a été habitué à faire...
Lire la suite