Dépistage de la Trisomie 21 : du nouveau !

Image d'illustration

On en parle depuis 2011 : le nouveau test de dépistage de la trisomie 21, moins invasif et permettant d’éviter l’amniocentèse, est-il sur le point d’arriver en France ?

Déjà pratiqué en Allemagne, aux États-Unis et venant d’être mis sur le marché en Suisse, le Prenatest est une révolution pour les spécialistes du diagnostic prénatal : il s’agit en effet du premier mode de dépistage de la trisomie 21 par isolation de l’ADN du fœtus présent dans le sang de la mère. Autrement dit, une simple prise de sang chez la maman, entre la 10e et la 12e semaine de grossesse, permet d’analyser des cellules fœtales et de dépister l’anomalie à l’origine de la trisomie. Avec une fiabilité de 90%, l’examen est aussi précis que l’amniocentèse, les risques en moins ! En effet, l’amniocentèse, malgré tous les progrès de la médecine, affiche toujours un risque estimé entre 0,5 et1% de fausse couche…

Le Prenatest n’est pas encore validé en France. S’il le devient, il sera de toute façon très encadré et réservé aux femmes enceintes considérées comme "à risques" en raison de leurs antécédents familiaux ou encore de leur âge, en remplacement de l’amniocentèse. Une série de tests sera menée avant la fin de l’année, avant que la Haute Autorité de Santé (HAS) et l’Agence du Médicament ne donnent leur feu vert.

Publié le 05-09-2012 à 17:05 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Petits bobos quotidiens : les coliques

Petits bobos quotidiens : les coliques

Bébé pleure : il a mangé, est changé, vient de dormir 4 heures d'affilée... Et si c'était des...
Lire la suite

Y a-t-il un intervalle idéal entre deux grossesses ?

Y a-t-il un intervalle idéal entre deux grossesses ?

Refaire un bébé tout de suite ? Attendre plusieurs années ? Existe-t-il un intervalle idéal entre...
Lire la suite