Comment sevrer Bébé quand il refuse le biberon ?

Vous souhaitez arrêter d'allaiter Bébé et le mettre au biberon ? Ou alors vous sentez que Bébé ne veut plus être allaiter ? On répond à toutes vos interrogations sur cette question du sevrage.
Bébé refuse le biberon : que faire ?
Bébé refuse le biberon : que faire ?

Quelles sont les différentes méthodes de sevrage ? 

Pour commencer, il y deux types de sevrage. Dans le premier cas, il s'agit d'une volonté de la maman d'arrêter l'allaitement de son bébé, soit parce qu'elle reprend le travail, soit pour toute autre raison personnelle.

Le second type de sevrage est le sevrage « naturel » dans lequel c'est Bébé qui décide de ne plus prendre le sein. 

Comment commencer son sevrage ? 

Le sevrage, doit, le plus possible, se passer en douceur. Dans un premier temps il est conseillé de garder les tétées du matin et du soir qui sont les plus nutritives pour Bébé. 

Il vaut donc mieux commencer par supprimer les tétées du milieu de matinée et de l'après-midi. 

Comment faire quand Bébé refuse le biberon ? 

Si votre bébé refuse catégoriquement le biberon, il faut parfois passer par des techniques transitoires. Tout d'abord il est important de déterminer si bébé refuse l'objet biberon et la tétine ou alors si c'est le goût du lait infantile qu'il rejette. 

S'il refuse le biberon : 

  • Essayer différentes formes de tétines, selon la forme ou la taille, Bébé en adoptera peut-être une qui lui convient.
  • Pour les premières tentatives de biberon, essayez de déléguer à votre conjoint ou quelqu'un de votre famille. Idéalement ne soyez même pas dans la pièce. Si Bébé ne sent pas votre odeur, il est possible qu'il accepte finalement le biberon. Bien souvent, par exemple, des bébés refusent le biberon proposé par leurs mamans, jusqu'à ce que celle-ci reprennent finalement le travail !
  • Tentez de placer Bébé face à vous, assis, par exemple, pour lui proposer le biberon. Cette position est très différente de celle de l'allaitement et permet à Bébé de faire la différence.
  • Tentez d'autres solutions : la cuillère s'il à 6 mois au moins en gélifiant un peu votre lait avec de l'agar-agar, une tasse, etc.

S'il refuse le lait infantile : 

  • Vous pouvez tirer votre lait si vous le souhaitez. Si vous avez repris le travail, la loi vous permet de disposer d'une heure par jour, pendant son temps de travail, pour tirer son lait. Encore faut-il que votre lieu de travail permette d'avoir un endroit isolé et calme ou vous pouvez le faire.
  • Dans un 1er temps, vous pouvez essayer, en tirant votre lait, de proposer à Bébé un mélange contenant 75% de lait maternel et 25% de lait infantile. S'il l'accepte bien, et qu'il s'habitue au goût, petit à petit vous descendez ce chiffre jusqu'à arriver à 100% de lait infantile.
  • S'il a plus de 6 mois, c'est le temps de la diversification alimentaire. Vous pouvez donc, après en avoir parlé à votre pédiatre, lui proposer des aliments solides (yaourts, fromage blanc, desserts à base de lait maternel...).

Faut-il s'inquiéter si Bébé refuse le biberon ? 

Non, ne vous inquiétez pas. La patience est de rigueur, ne vous énervez surtout pas. N'attendez non plus jamais que Bébé ait extrêmement faim et qu'il pleure pour lui faire essayer le biberon. L'apprentissage doit se faire de manière ludique quand Bébé et vous êtes calmes. 

Enfin, un bébé qui refuse le biberon pendant la journée et qui a une tétée du matin et une tétée du soir, n'est pas en danger. S'il ne mange pas de la journée, il se rattrapera le soir quand il retrouvera vos bras ! 


Vous aimerez aussi

Caroline Receveur : elle raconte ses premiers pas en tant que maman

Césarienne programmée, nounous de nuit, biberon...Caroline Receveur assume ses choix

Caroline Receveur est une célèbre influenceuse, venue tout droit de la télé-réalité. Maman depuis quelques...
Lire la suite

Allaiter en public : un papa prend la défense des mamans

Un papa défend l'allaitement en public, et ça fait du bien

ombien de mères allaitantes se sentent obligées de se cacher ? Comment de femmes qui allaitent en...
Lire la suite

L'allaitement prolongé : la mise au point d'une maman

Une maman qui allaite son fils de 4 ans défend l'allaitement tardif

Lucie Cox, une actrice et anthropologue a publié un plaidoyer pour vanter les mérites de l'allaitement tardif
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.