Comment donner son lait maternel à un lactarium ?

Publié le 11-02-2014 à 14:20 | Mis à jour le 19-01-2018 à 12:35 | Auteur : Isabelle DAMIRON
Vous allaitez et avez du lait en abondance? Pensez au lactarium! Ces organismes de collecte et de redistribution du lait maternel permettent chaque jour de venir en aide à des enfants en souffrance : grands prématurés, bébés atteints de maladies, d'allergies... Le point pour en savoir plus.
Comment donner son lait maternel à un lactarium ?
Comment donner son lait maternel à un lactarium ?
Publicité

Un lactarium c'est quoi ? 

Le premier lactarium français a été fondé en 1947 : il s'agit de celui de l'Institut de Puériculture de Paris.

Le lait recueilli dans les 19 lactariums de France s'adresse en priorité aux bébés prématurés : en effet, le lait maternel est le seul dont la tolérance est assurée, sans compter ses nombreuses vertus pour le système immunitaire.

Les enfants souffrant de pathologies gastro-entérologiques, d'insuffisance rénale grave ou d'intolérance aux laits animaux et artificiels sont aussi concernés. Dans tous les cas, ces enfants font l'objet de prescriptions médicales pour du lait humain.

Le don n'est pas rémunéré. En revanche, le lait a bel et bien une valeur marchande, c'est-à-dire un prix au litre fixé par arrêté ministériel.

Comment Donner son lait ?

Vous allaitez et produisez du lait "en surplus"? Si vous souhaitez en faire bénéficier les autres, prenez contact avec le lactarium le plus proche de votre domicile; vous y serez reçue pour un entretien préalable et un examen sérologique.

Cette prise de sang permet entre autres de confirmer que vous ne souffrez d'aucune pathologie transmissible par le lait (comme le VIH ou certaines hépatites).

L'entretien préalable sert quant à lui à vérifier que rien ne s'oppose, dans votre mode de vie, au don de lait : prise de médicaments, par exemple, mais aussi localisation géographique (certaines régions ne sont pas couverte par la collecte) et équipement de votre foyer. Vous devez posséder un congélateur et pouvoir assurer des conditions d'hygiène irréprochables.

Enfin, sachez que vous n'avez pas besoin de "déborder" de lait pour en faire profiter les bébés prématurés, ni de donner durant une longue période : un seul biberon de 100 ml par jour durant 15 jours suffit au confort et à la santé de nombreux enfants. Les lactariums manquent de donneuses, toutes les bonnes volontés sont donc les bienvenues!

DONNER SON LAIT : COMMENT CA SE PASSE CONCRÈTEMENT ? 

Le lactarium vous a donné son accord : le matériel permettant le recueil de votre lait (tire-lait électrique ou manuel, biberons ou contenants de conservation stériles, téterelles, comprimés pour la stérilisation à froid...) vous sera gracieusement prêté.

Chez vous, vous devez respecter une hygiène stricte au moment du recueil : lavage des mains et des seins avec un savon non parfumé, séchage à l'aide d'un support à usage unique et non pelucheux (mouchoir en papier), matériel nettoyé, dégraissé et stérilisé à chaque utilisation.

Une fois votre lait tiré, vous devrez le transvaser dans un biberon, faire refroidir le tout sous un robinet d'eau froide et conserver le biberon durant 24 heures dans la zone la plus froide de votre réfrigérateur (maximum +4°). Au bout de 24 heures, stockez le biberon au congélateur.

La collecte a lieu, selon les régions, tous les 15 jours à un mois. Sa fréquence dépend aussi de la capacité de stockage de votre congélateur.

Les collecteurs sont équipés de véhicules et de glacières isothermes permettant de respecter la chaîne du froid. A savoir : une fois congelé, votre lait peut se conserver 4 mois.

Le traitement et la distribution du lait

A son arrivée au lactarium, votre lait est décongelé puis analysé : un contrôle bactériologique rigoureux est effectué afin d'éliminer tout risque de contamination.

En effet, le moindre germe peut avoir des conséquences graves chez un prématuré ou un nouveau-né au système immunitaire fragile, et le lait est un terrain idéal pour le développement de toute une flore bactérienne!

Le lait subit également un test d'authentification : il arrive en effet malheureusement que des tentatives de fraude aient lieu et que du lait de vache soit ajouté au lait maternel...

Une fois toute suspicion écartée, le lait est pasteurisé puis soit recongelé, soit lyophilisé.

Si vous êtes intéressée, sachez que les hôpitaux manquent de dons. Vous pourrez participer à la bonne santé d'un bébé. 

Vous aimerez aussi

Les femmes enceintes exposées à des substances cancérigènes

Les femmes enceintes exposées à des substances cancérigènes

Une étude sur plus de 4000 femmes enceintes a démontré que celle-ci présentent une exposition forte à plus...
Lire la suite

Payer les femmes pour qu'elles allaitent, une solution ?

Payer les femmes pour qu'elles allaitent, une solution ?

Si on donnait de l'argent aux jeunes mères, elles seraient plus nombreuses à allaiter, et le ferait pendant...
Lire la suite

Nicolas Hulot veut un repas végétarien par semaine dans les cantines

Nicolas Hulot veut un repas végétarien par semaine dans les cantines

Nicolas Hulot, le ministre de la Ministre de la Transition écologique et solidaire, désire que les cantines...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus