Chine : bientôt la fin de l’enfant unique ?

Mise en place en 1979 pour réguler une population à la démographie galopante, la politique de l’enfant unique en Chine vivrait ses dernières heures…
Image d'illustration



Actuellement, les citadins chinois ne sont autorisés à avoir un second enfant que si eux-mêmes sont fils et fille unique : c’est la loi ! Mais cette disposition pourrait bien prendre fin : en effet, plusieurs instituts de recherche du pays préconisent au gouvernement de revoir ce chiffre à la hausse car la population chinoise vieillit !

Si rien n’est fait, et si les couples ne sont pas autorisés rapidement à avoir plusieurs enfants, un vrai problème de compétitivité économique se posera dans les années à venir. Un problème social également : en effet, l’un des effets pervers de cette politique a été de privilégier les naissances de garçons au détriment des filles, conduisant à des dizaines de millions d’avortements sélectifs. Quelques affaires d’infanticides pratiqués sur des filles ont également défrayé la chronique chinoise. Mais le fait qui a incontestablement indigné le pays s’est déroulé en juin dernier, quand une femme enceinte "illégalement" de son deuxième enfant a été contrainte d’avorter à 7 mois de grossesse… La Chine compte actuellement 1,34 milliard d’habitants.

Publié le 29-11-2012 à 10:04 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enviedebebe

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Tests de grossesse en grandes surfaces : c’est parti !

Cette mesure adoptée dans le cadre de la nouvelle loi sur la consommation vient d’être publiée au Journal...
Lire la suite

Difficultés de conception : misez sur le petit déjeuner !

Difficultés de conception : misez sur le petit déjeuner !

Un petit déjeuner riche en calories pourrait vous aider si vous souffrez du syndrome des ovaires...
Lire la suite

Les ovaires polykystiques (syndrome OPK)

Les ovaires polykystiques (syndrome OPK)

Le syndrome des ovaires polykystiques (Syndrome OPK), qui a été également appelé Syndrome de...
Lire la suite