Chez le médecin : évaluer son ouïe

En règle générale, le médecin ne procède pas directement à  l'évaluation de l'ouïe de votre bébé. Si vous éprouvez des doutes sur une éventuelle déficience auditive, il vous orientera vers un O.R.L ou un service spécialisé.
Chez le médecin : évaluer son ouïe
Chez le médecin : évaluer son ouïe
En règle générale, le médecin ne procède pas directement à l'évaluation de l'ouïe de votre bébé. Si vous éprouvez des doutes sur une éventuelle déficience auditive, il vous orientera vers un O.R.L ou un service spécialisé.

Plus la déficience est dépistée tôt et rapidement traitée, moins elle handicapera l'enfant dans ses acquisitions (langage, école, etc.). Entre 6 et 18 mois, il convient de consulter le médecin si votre enfant :

  • ne babille plus,
  • ne réagit jamais aux bruits de la maison (téléphone, sonnette de la porte, chien, etc.),
  • ne réagit pas quand on lui parle,
  • ne dit pas un seul mot à 12 mois,
  • parle mais avec un défaut de prononciation.

La méthode habituelle consiste à introduire un minuscule micro dans l'oreille du bébé afin d'y produire un son. La mesure de l'écho rencontré permet d'établir si oui ou non le bébé a entendu le son. Le test ne dure que dix minutes.

Le dépistage dès la naissance

Cela ne suffit pas toujours à prévenir toute complication auditive : il faudra répéter le test au moins deux fois jusque vers 24 mois, ou plus encore si votre enfant a des antécédents familiaux, est né prématuré, ou a présenté un résultat insatisfaisant au test effectué à la maternité.

Gare aux otites !

En cas de rhume, surveillez une éventuelle otite (le nez et les oreilles sont liés). Sachez qu'une otite séreuse (quand il y a du liquide derrière le tympan) peut provoquer une baisse auditive. Avant de procéder à un examen habituel de l'ouïe du petit, le pédiatre pourra effectuer un tympanogramme, sorte de prise de température de l'oreille qui permet de détecter la nature de l'otite.

En savoir plus :

les problèmes auditifs : prise en charge et rééducation

Publié le 26-05-2009 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 22:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Vous aimerez aussi

Diabète gestationnel : bien dormir pour l'éviter ?

Diabète gestationnel : bien dormir pour l'éviter ?

Des nuits trop courtes doubleraient le risque d’apparition d‘un diabète gestationnel, selon cette étude de...
Lire la suite

La maternité plus forte que la maladie !

Une jeune femme de 30 ans a triomphé d’un cancer et donné dans la foulée naissance à son troisième bébé !
Lire la suite

Des caries de plus en plus tôt !

Le saviez-vous ? Les caries sont en fait une maladie infectieuse de la dent. Et les parents ne sont...
Lire la suite

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus