Césarienne et allergies : un lien prouvé

Les bébés ne naissant pas par voie basse auraient plus de risques que les autres de développer une allergie respiratoire à l’âge de deux ans, selon une étude américaine.
Image d'illustration



En passant par les voies naturelles, bébé s’imprègne de la flore microbienne et bactérienne de sa maman : ce sont les prémices de ses défenses immunitaires qui se jouent à ce moment ! Les chercheurs du centre hospitalier Henry Ford de Détroit (Etats-Unis) ont étudié 1258 bébés nés par césarienne ou non, de la naissance à 2 ans, et les revoyant régulièrement durant cette période.

Tous les facteurs environnementaux, comme la présence d’animaux domestiques au foyer, les antécédents familiaux ou encore le tabagisme de l’entourage ont été également passés au crible. Et ce sont bien les enfants nés par césarienne qui se révèlent les plus susceptibles de développer une allergie respiratoire : ils sont 5 fois plus nombreux que les autres à présenter ce type de problème à l’âge de 2 ans !

Le rôle joué par la contamination bactérienne maternelle au cours de l’accouchement par voie basse avait déjà été prouvé, mais c’est première fois que des résultats tangibles sont rendus publics. Intéressant, à l’heure où 2 naissances sur 10 ont lieu par césarienne en France et où les allergies ne se sont jamais aussi bien portées…

Publié le 25-02-2013 à 15:04 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

AAD : la naissance de Sanaha

AAD : la naissance de Sanaha

Attention, récit-fleuve ! La naissance de Sanaha racontée par Aurore, c’est un long et merveilleux...
Lire la suite

Les hormones et la grossesse

Les hormones de la grossesse et de l'accouchement, antidouleur naturels !

Certes, certaines d'entre vous auront du mal à le croire... Pourtant notre organisme fabrique bel et bien...
Lire la suite