Canada : une jeune fille reçoit des messages d’hommes souhaitant la mettre enceinte

Elena Komleva est une jeune femme d’origine russe âgée de 23 ans. Elle a quitté son pays natal pour suivre des études en communication à l’Université d’Ottawa et rêve de devenir mannequin. 
Image d'illustration

Imaginez sa surprise quand elle reçoit plus de 3 000 messages d’hommes qui souhaitent la mettre enceinte.

Une confusion d’identité
D’après ses confidences publiées par le Journal de Montréal, Elena se met à faire des recherches sur Internet afin de comprendre l’origine de ces messages. Elle découvre très rapidement qu’en fait, ces messages sont destinés à une autre Elena Romleva. Les sites Internet ont confondu leurs profils et c’est par erreur que les messages qui devaient parvenir à l’autre Elena sont arrivés sur son compte Facebook.
Elle avoue au journal qu’elle est touchée par autant de propositions, mais qu’être maman ne fait pas partie de ses projets du moment. Quant à la nationalité des hommes lui ayant adressé ces messages, elle affirme que la plupart sont des Belges. Des Chiliens, des Danois et des Suédois figurent également parmi les expéditeurs, mais aucun Canadien, a-t-elle souligné.

Une Elena qui cherche des hommes
Les investigations d’Elena Komleva lui ont permis de percer le secret de son homonyme. L’autre Elena a 29 ans et habite en Russie. Elle a lancé un drôle de concours intitulé "Laissez votre marque en moi" sur le portail Internet "Vkontakte", l’équivalent de Facebook en Russie.
Dans cette sorte de jeu, elle invite les hommes désireux de la mettre enceinte à se manifester. La seule condition que l’Elena russe exige est que les candidats soient jeunes, en bonne santé et forts. Elle confie qu’à 29 ans, elle n’est pas encore mariée et qu’elle veut tomber enceinte afin de faire plaisir à sa mère qui collectionne depuis longtemps des vêtements de bébé.

Publié le 25-03-2015 à 11:28 | Mis à jour le 18-05-2018 à 22:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enviedebebe

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Grande-Bretagne : un jouet polémique…

Imaginez un poupon, lui-même « enceint » de son propre bébé… Ce jouet particulièrement polémique n’est pas...
Lire la suite

Grossesse ado : plus de risques pour les victimes de maltraitances

Maltraitance et délaissement dans l’enfance font le lit de la maternité précoce, selon une étude américaine...
Lire la suite

Grossesse : 35 ans, l’âge fatidique ?

La fertilité baisse passé le milieu de la trentaine, tout le monde le sait. Mais des experts britanniques...
Lire la suite