C'est quoi être un bon parent ?

Alors que la question de la famille et celle de la parentalité sont de plus en plus remises en question ; alors qu'il n'y a jamais eu autant de pression pour être « un bon père » ou « une bonne mère », voici les résultats d'une étude menée par Kinder et Ipsos.
C'est quoi être un bon parent ?
C'est quoi être un bon parent ?

Des parents de plus en plus stressés

Stressés. C'est le mot qui revient le plus dans la bouche des parents. Plus de la moitié d'entre eux (56%) se déclarent plus stressés que ses parents à l'époque. 

On demande aux parents d'être à la fois présents auprès de leurs enfants tout en travaillant et en réussissant. Ainsi, 39% des parents interrogés dans l'étude, considèrent donc qu'il est plus difficile aujourd'hui qu'à l'époque de trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie familiale. 

Interrogé par Ipsos, Daniel Marcelli, pédopsychiatre et spécialiste de la parentalité relativise pourtant ce sentiment de perte d'équilibre : « Aujourd'hui, les parents sont en permanence en train d'exercer deux ou trois tâches simultanées. Ils téléphonent, portent leur enfant, discutent, conduisent, démarrent le lave-vaisselle... C'est une habitude propre à notre société qui donne aux gens le sentiment qu'ils n'y arrivent plus, qu'ils sont dépassés par une multitude de choses à faire. Plus on nous donne des objets qui sont censés nous libérer du temps, plus on a le sentiment de manquer de temps. Sans compter les heures passées devant nos écrans qui empiètent sur le temps familial et relationnel ». 

Etre un bon parent : l'injonction de la société

Stressés et sous pression. 70% des parents interrogés ont la sensation que la société attend d'eux qu'ils soient de bons parents. Dans le même temps, ce sentiment de pression est relativisé par le fait que pour 90% d'entre eux il n'y a pas de plus grand succès dans la vie que d'être un bon parent ! 

Et c'est vrai que le rôle des parents à changer en quelques décennies. C'est ce qu'explique Daniel Marcelli « Aujourd'hui, chaque parent doit savoir s'adapter à son enfant. Il y a 30 ans, la plupart des parents ne se posaient pas la question de savoir s'ils étaient des bons ou des mauvais parents, ils étaient parents par statut. Ils se devaient simplement de répondre aux besoins vitaux de l'enfant et lui apporter une bonne éducation ».

Une « nouvelle » éducation : entre écoute et autorité

Alors si le statut de parents a changé, est-ce que les parents d'aujourd'hui rejettent pour autant tout de l'éducation traditionnelle ? Non, si on s'en tient aux résultats de l'étude. 58% des parents interrogés déclarent que l'éducation traditionnelle est toujours valable. Et si 90% des parents déclarent être à l'écoute de leurs enfants et leur demandent leur avis, il n'en demeure pas moins vrai qu'ils sont 87% à déclarer qu'à la fin ce sont qui décident et par leurs petits bouts de chou. 

D'un autre côté, les parents d'aujourd'hui déclarent être de plus en plus attirés par les éducations alternatives (Montessori, Freinet, etc) et se considèrent également plus « tendres » avec leurs enfants. 

Des parents qui prennent en charge leurs enfants

Alors, dans un monde où la carrière professionnelle a l'air de prendre le pas sur la vie personnelle, comment les parents gèrent leur quotidien ? Et bien l'étude montrent qu'ils sont autonomes. En effet 76% des parents déclarent se débrouiller seuls. En cas d'enfant malade, ils sont plus de 74% à déclarer poser une journée de congés.

La journée idéale des parents

Le week-end et les vacances sont le temps pour les parents et les enfants de se retrouver. A ces occasions qu'aiment faire les parents ? Simplement passer du temps ensemble en étant de bonne humeur et en jouant avec leurs enfants. 

Dans ces cas-là adieu pression et stress et retour aux plaisirs simples ! 

Etude Ipsos/Kinder 2ème baromètre de la parentalité réalisée auprès de 551 parents, 326 enfants et 562 grands-parents. 

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Enfant sauvé par un jeune héros à Paris

Il sauve un enfant suspendu dans le vide, il est reçu à l'Élysée

Samedi 26 mai, un jeune homme escalade la façade d'un immeuble parisien à mains nues pour sauver un enfant...
Lire la suite

Enfant : comment arrêter le biberon ?

Nos idées : accro au bib', nos idées pour s'en passer !

Que ce soit à 2, 3, 4 ou même 5 ans, boire du lait est toujours bénéfique pour un enfant. Il est vrai que...
Lire la suite

70% des enfants sont gardés par leurs grands-parents

2/3 des enfants français ont leurs grands-parents comme nounous

Les grands-parents font souvent partie intégrante de l'éducation des enfants. Une étude du Ministère des...
Lire la suite