Bronchiolite : un nouveau vaccin pour bientôt ?

Vers la fin des hospitalisations et des interminables séances de kiné respiratoire ? L’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) vient d’annoncer l’invention d’un nouveau vaccin.
Image d'illustration



Un nouveau vaccin contre le virus responsable de la bronchiolite débutera prochainement les premiers essais cliniques ! Conçu sous forme de patch (pas de piqûre, une autre bonne nouvelle !), il sera destiné aux enfants de moins de 2 ans. Sans adjuvant, il évitera également les polémiques que l’on a déjà connu sur les substances plus ou moins toxiques ajoutées dans les vaccins !

Le VRS (Virus Respiratoire Syncytial), responsable de la bronchiolite mais aussi de bien d’autres affections respiratoires, est en effet difficile à combattre. Les antibiotiques n’ont pas d’effets, et il occasionne souvent des complications, comme des pneumopathies, qui nécessitent des hospitalisations. On estime que la plupart des enfants de moins de 2 ans sont atteints un jour ou l’autre par le VRS, sans pour autant donner lieu systématiquement à de graves problèmes.

Pour l’heure, un vaccin injectable est tout de même disponible sur le marché : il est réservé aux prématurés nés à moins de 35 semaines, aux bébés de moins de 6 mois en cas de début d’épidémie constaté, et aux moins de deux ans ayant déjà été touchés par de sévères complications respiratoires et pulmonaires. Petit problème : il ne coûte pas moins de 900€, non remboursés par la Sécurité sociale !

Publié le 18-01-2013 à 11:28 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Homéopathie et fertilité

Homéopathie et fertilité

L'homéopathie est de plus en plus utilisée en gynécologie-obstétrique pour favoriser la guérison de...
Lire la suite

La piscine, un bouillon de culture ?

La piscine, un bouillon de culture ?

Quels sont les risques sanitaires du petit bain pour votre enfant ? Nager est bon pour la santé mais...
Lire la suite

Maltraitance : la HAS alerte les médecins

Maltraitance : la HAS alerte les médecins

Selon la Haute Autorité de la Santé (HAS), pédiatres et médecins généralistes n'alertent pas suffisamment...
Lire la suite