Bien choisir le lait de bébé : comment faire ?

Votre bébé est nourri au biberon ; comment s'y retrouver dans la "jungle" des différentes préparations et formules ? Des conseils issus du Quotidien du Médecin !
Bien choisir le lait de bébé : comment faire ?
Bien choisir le lait de bébé : comment faire ?

Le Quotidien du Médecin publie un intéressant panorama des différents types de laits industriels disponibles sur le marché. Car non, tous les laits ne se valent pas ! Et il est parfois difficile de faire le bon choix, alliant nutrition correcte et goûts (ou dégoûts) de bébé...

LE SECTEUR DU LAIT INDUSTRIEL EN RECHERCHE CONSTANTE? 

Depuis que ces produits bénéficient d'une stricte réglementation (fin des années 1970), ils n'ont cessés d'être améliorés par les fabricants pour toujours plus se rapprocher de la composition du lait maternel, tout en palliant ses faiblesses, comme le manque de vitamine K, D et de fer. D'autres éléments, comme des probiotiques (bénéfiques pour le transit intestinal) et acides gras bons pour le développement cérébral peuvent y être ajoutés. Ces derniers sont même en passe d'être introduits dans tous les laits pour nourrissons et de suite !

Les laits industriels sont formulés dans leur grande majorité à partir de protéines de lait de vache (PLV) ; elles peuvent être traitées de manière différente afin de moduler leur absorption par l'organisme. C'est ainsi que certains laits sont recommandés pour les bébés "gourmands" (plus riches en caséine, une protéine du lait, ils sont davantage rassasiants). D'autres, à l'inverse, sont plus légers en caséine : ils permettent de réduire la constipation, mais peuvent entraîner davantage de reflux... A vous d'observer votre bébé et d'adapter son repas en conséquence !

Bébé allergique aux PLV ?

Dans certains cas, une préparation à base de protéines de soja pourra être prescrite (après 6 mois), mais toujours sous surveillance médicale, en raison des possible effets des phyto-oestrogènes contenus dans le soja. Sinon, reste l'option "hydrolysat" (un substitut de lait sans PLV mais avec les mêmes apports nutritionnels) ou préparation partiellement hydrolysée (c'est le cas des laits dits "hypoallergéniques" ou HA). Enfin, les laits épaissis à l'aide de farines (anti-régurgitations) ou appauvris en lactose (à donner après un épisode de diarrhée sur une courte période) répondent à des besoins médicaux spécifiques.

Bref, le mieux reste encore de conjuguer plusieurs facteurs pour faire votre choix : le goût et l'appétit de bébé, son état de santé et l'avis (indispensable !) de votre pédiatre !

Source : lequotidiendumedecin.fr

Publié le 30-04-2014 à 10:39 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #alimentation

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Des petits déjeuner gratuits dans les écoles ?

Des petits déjeuner gratuits dans les écoles ?

Un député La République en marche a remis, jeudi 22 mars, un rapport à Agnès Buzyn, ministre de la Santé,...
Lire la suite

Allaitement : des difficultés pour 92% des mamans

Allaiter, ce n’est pas inné ! Selon une équipe de chercheurs américains, 92% des mamans éprouvent des...
Lire la suite