Bien choisir la literie de bébé (Page 2)

C'est un peu le cauchemar des papas peu bricoleurs et l'angoisse des mamans qui ont peur qu'il ne soit pas monté à temps : le lit de bébé peut cristalliser les tensions ! Pourtant, préparer un nid douillet pour bébé qui passera la plupart de son temps à dormir lors des premiers mois de sa vie est primordial : l'achat du lit n'est donc pas à négliger ! Couffins, lits à barreaux ou encore berceau : quel que soit le lit choisi, bébé doit y trouver la quiétude ! Pour vous aider dans votre choix, rien de mieux qu'un petit descriptif de chaque lit.
Bien choisir la literie de bébé
Bien choisir la literie de bébé

Après 6 mois

Le lit à barreaux

A partir de 6 mois, bébé commence à se sentir un peu à l'étroit dans le couffin ou le berceau ! Il est alors temps de passer à la vitesse supérieure et de le faire dormir dans un lit... comme un grand ! Le choix du lit à barreaux est très important, puisque votre enfant y dormira jusqu'à ses 4 ou 5 ans. Choisissez donc un lit agréable et confortable ! Il existe certains modèles à hauteur de sommier modulable qui permettent d'accueillir bébé dès sa naissance... exit donc le choix cornélien entre le berceau ou le couffin ! Mais il se peut que bébé s'y sente un peu moins en sécurité. C'est une question de « feeling » : si vous sentez que bébé est prêt et n'est pas particulièrement peureux, vous pouvez tout à fait tenter votre chance !

Choisir le lit

  • Les normes de sécurité

Les normes NF-EN 716 et NF-EN71-3 attestent de la solidité de la structure et des matériaux ainsi que de la non-dangerosité du lit (angles coupants, écartements des barreaux etc....)

  • L'écartement des barreaux

Il ne doit pas dépasser les 6,5 cm afin que bébé ne puisse pas passer la tête entre les barreaux. Les fabricants respectant les normes de sécurité proposent généralement un écartement de barreaux inférieur à 6,5 cm. Pas besoin de vous encombrer de votre mètre de couturière pour aller choisir le lit !

  • La hauteur du rebord

Pas moins de 60 cm ! Et ceci afin que bébé, une fois qu'il saura tenir sur ses jambes tout seul, ne puisse pas franchir le rebord et tomber à l'extérieur du lit. Vous pourrez trouver des lits dont la hauteur du rebord est réglable, ce qui permet de l'adapter en fonction de l'âge et de la taille de bébé.
Si le lit est équipé d'un rebord coulissant, vérifiez scrupuleusement que le système de fermeture soit solide et inaccessible à bébé.

  • La stabilité

Bébé va bouger de plus en plus dans son lit, et éventuellement se mettre debout en s'appuyant sur les rebords ! La stabilité du lit est donc primordiale : n'hésitez pas à la tester même en magasin... car dans sa chambre, bébé, lui, n'hésitera sans doute pas à éprouver le système !

  • La solidité

Elle est normalement garantie par les normes citées ci-dessus. Mais si vous achetez des lits en kit à monter vous-même, assurez-vous de la solidité du lit... et de la valeur du bricoleur ou de la bricoleuse qui le monte ! Le résultat peut parfois réserver quelques surprises !

  • La taille

La taille standard est de 70 x 140 cm. Toutefois, les lits dits « évolutifs » sont de plus en plus courants. Ceux-ci s'adaptent à la croissance de bébé et peuvent se transformer au maximum en 90 x 140. Pas de problème pour le matelas qui « grandit » en même temps que le lit. Les lits évolutifs, un peu plus chers, permettent de ne pas avoir deux lits à acheter alors que bébé grandit.
Une dernière solution consiste à acheter directement un lit de 90 x 190 en l'équipant de barrières, pour éviter que bébé ne tombe.

  • Le sommier

En dehors du sommier classique, vous pouvez opter pour un sommier « modulable » qui permet de s'occuper de bébé sans se briser le dos ! Au fur et à mesure de la croissance, vous pouvez baisser le sommier afin qu'il reste protégé par les rebords. Autant dire que c'est un atout indéniable qui peut vous éviter quelques séances de kiné !

Les accessoires

  • Le tour de lit

Pour créer un véritable cocon à bébé, pourquoi ne pas opter pour un tour de lit ? Il permet de décorer et de personnaliser le lit ! Au niveau des couleurs, aux côtés des traditionnelles couleurs « rose pour les filles, bleu pour les garçons », vous pouvez choisir des tons plus neutres et chaleureux ! Les tours de lits peuvent aussi être fonctionnels : certains intègrent de larges poches, qui permettent, par exemple, de ranger les (nombreuses) peluches de bébé !

  • Les turbulettes

Elles permettent de maintenir bébé, afin qu'il ne glisse pas dans le fond du lit. Là encore, soyez attentives aux normes !

Les normes

La norme NF EN ISO 12592 garantit que la turbulette est traitée contre le feu.

Fermeture

Privilégiez les turbulettes avec boutons à pression plutôt qu'à fermeture Eclair : elles sont plus solides et ne risques pas de se coincer. Evitez les rubans et ceintures, bébé essaierait sans doute de les porter à la bouche et risquerait de s'étouffer.

Taille

Comme les vêtements de bébé, elle doit suivre sa taille afin de bien le maintenir. On trouve aujourd'hui des turbulettes « évolutives » qui s'adaptent à la taille de bébé.

  • Couette ou couverture ?

A partir de 18 mois se pose la question des couettes et des couvertures ! C'est avant tout une affaire de goût et d'esthétique : les couettes ont longtemps eu la réputation d'être des nids à acariens, mais elles sont aujourd'hui traitées. Donc, si vous voulez vous faire plaisir avec de jolies housses de couette, vous le ferez sans aucun risque ! Mais si vous aimez voir bébé bordé et que cela vous donne une agréable sensation d'ordre, gardez vos couvertures !

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

L’été : protéger la peau de bébé

L'été : protéger la peau de bébé

Les beaux jours mettent la peau de votre tout petit en première ligne : soleil, chaleur, bains de mer ou de...
Lire la suite

Jouets et jeux : Les normes de sécurité

Jouets et jeux : Les normes de sécurité

Pour éviter les accidents, les jouets et les jeux pour enfants en vente dans notre pays sont soumis à des...
Lire la suite

Le matelas, ce faux ami !

Les matelas et les oreillers contiendraient des substances toxiques, qui pourraient avoir un impact sur les...
Lire la suite