Bébés congelés : une peine de 23 années de prison pour la mère infanticide

Audrey Chabot a été condamnée à la prison ferme pour avoir noyé deux de ses bébés en 2013.
Image d'illustration

La cour d’assises de l’Ain vient de rendre son verdict dans le dossier Audrey Chabot. La mère de famille de 34 ans était accusée d’avoir noyé deux de ses nouveaux nés en 2013 et de les avoir gardés dans son congélateur. Elle est condamnée à 23 ans de prison ferme, assortie d’un suivi sociojudiciaire pendant 5 années avec injonction de soins, immédiatement effectif.

Noyés dans le bac à douche

Audrey Chabot est une serveuse de restaurant qui habite à Ambérieu dans l’Ain. Le 24 mars 2013, son petit ami découvre avec horreur dans le congélateur de la jeune femme le petit corps d’un bébé. Il alerte immédiatement les gendarmes qui trouvent un autre petit corps congelé dans le bac. Lors de l’enquête, elle avoue avoir accouché de deux petits garçons, respectivement en automne 2011 et 2012. Elle n’en a pas informé le père de ses enfants, qui n’habite pas avec elle. Elle a noyé ses enfants dans le bac à douche avant de les cacher dans son congélateur.

Une récidiviste

Lors du procès, le procureur de la République a requis 27 années de réclusion avec une période de sûreté des deux tiers, car Audrey Chabot est une récidiviste qui a été déjà condamnée pour infanticide en 2002. À l’époque, elle devait passer 15 ans derrière les barreaux. Cependant, suite à l’avis de psychiatres qui jugeaient qu’elle « ne présentait pas de risques de récidive », elle est libérée en décembre 2010, au milieu de sa peine.

Au cours du procès, l’avocat général a demandé dix ans d’interdiction des droits civiques, civils et de famille, et une interdiction définitive d’exercer une profession lui permettant d’être en contact avec des mineurs. De son côté, l’avocat d’Audrey Chabot a sollicité « l’empathie » de la cour devant la grande détresse de la jeune femme.

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Grossesse : comment communiquer avec bébé ?

Grossesse : comment communiquer avec bébé ?

Bien avant la naissance, il est possible de communiquer avec son bébé. Sons, voix, mains sur le...
Lire la suite

Boulogne-sur-Mer : il menace sa petite amie avec une machette

Une affaire alarmante a retenu l’attention de la population à Boulogne-sur-Mer mardi 10 mars dernier. Une...
Lire la suite

Grossesse : les antidépresseurs encore au banc des accusés

Grossesse : les antidépresseurs encore au banc des accusés

On connaissait les effets potentiellement délétères des antidépresseurs sur le fœtus : une étude...
Lire la suite