Bébé secoué : un homme condamné à 17 ans de réclusion

Jeudi 25 octobre 2012, à Lyon, le procès de l’homme qui a secoué son enfant adoptif a pris fin. Laurent Thoret a été condamné à 17 ans de réclusion pour avoir rendu son fils de 4 mois aveugle et polyhandicapé.
Image d'illustration



L’histoire de Djason

Début janvier 2011, la vie de Djason, bébé de 4mois, a été bouleversée à jamais. La nuit des faits, sa mère, âgée de 27 ans, sous curatelle et reconnue handicapée à 70%, dort. Laurent Thoret, 30 ans, qui a reconnu l’enfant à sa naissance, rentre complètement ivre. Déjà condamné à plusieurs reprises pour violences sur personnes vulnérables, il s’en prend une nouvelle fois à Djason. Sa violence a cette fois rendu le bébé aveugle et gravement handicapé. Verdict : une condamnation de 17 ans de prison ferme.

Les services sociaux

Forme grave de maltraitance, le syndrome du bébé secoué touche chaque année au moins 200 bébés de moins d’1 an. Dans le cas de Djason, les services sociaux, alertés 2 mois auparavant, suivaient de près cette famille. Ici, comme souvent dans ces cas, le bourreau de Djason a tout fait pour éviter les visites de ces services et pour leur cacher la situation.

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Papa militaire, gendarme… quelle vie de couple ?

Papa militaire, gendarme... quelle vie de couple ?

Votre conjoint est souvent absent de la maison. Et pour cause : son métier exige sa présence sur...
Lire la suite

Nuit blanche ou nuit hachée ? Du pareil au même…

Les nuits courtes et ponctuées de fréquents réveils, tous les jeunes parents connaissent ! Même si...
Lire la suite