Autisme : la grippe pendant la grossesse, facteur de risque

Une grippe pendant la grossesse augmenterait le risque d’autisme pour l’enfant. Si le lien entre les deux n’est pas réellement prouvé, il n’est pas non plus totalement à écarter, estime une étude danoise.
Image d'illustration



Des chercheurs danois ont suivi une près de 97 000 enfants de 8 à 14 ans, nés entre 1997 et 2003. Il apparaît que seul 1% d’entre eux est autiste. Ils ont interrogé leurs mères sur leur état de santé durant la grossesse, en s’intéressant davantage aux épisodes fébriles, grippaux et à la prise d’antibiotiques.

Se faire vacciner par précaution

Si une infection mineure ou un état fébrile n’a aucune conséquence sur un diagnostic d’autisme, en revanche, une grippe durant la grossesse double le risque d’autisme infantile, et un état fiévreux prolongé le triple ! La prise d’antibiotiques augmente encore la probabilité de ce diagnostic. Toutefois, pas de panique : les chercheurs concèdent que selon les résultats établis par cette étude, publiée dans Pediatrics, un état fiévreux prolongé, une grippe ou la prise d’antibiotiques pendant la grossesse ne représentent pas un facteur de risque d’autisme important. Néanmoins, ces résultats sont à confirmer et les femmes enceintes devraient se faire vacciner contre la grippe par précaution.

Publié le 15-11-2012 à 09:30 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Suivre sa grossesse soi-même ?

Grâce à un kit et à un accès sécurisé à un portail internet dédié, certaines femmes pourraient bien vivre...
Lire la suite