Au Pakistan, on gagne des bébés à un jeu TV !

Au Pakistan, la course à l'audimat n'a pas de limite, puisqu'une emission propose de gagner des bébés ! Forcement, cela crée une véritable polémique...
Image d'illustration

Le principe du jeu est assez similaire à notre "Juste Prix". Il faut évaluer le prix d'un objet au plus juste. En pleine période de ramadan, le jeu télévisé propose de répondre à des questions sur le Coran afin de gagner des objets pour la maison ET des bébés !

Les parents qui recoivent l'enfant sont forcément en état de choc, trés émus. L'animateur et homme politique Aamir Liaquat Hussain a donc trouvé le bon filon pour faire de l'audience et déclencher des larmes.

Toutefois, l'emission qui propose de gagner des bébés abonnés de façon "express" travaille avec  une ONG qui vérifie en amont que les futurs parents sont aptes pour l'adoption.
Le principe de donner des enfants , bien qu'abandonnés a choqué de nombreuses personnes au Pakistan et dans le monde, car les enfants sont comparés à des marchandises.

Cependant, dans ce pays, de nombreux bébés sont abandonnés en permanence dans les rues. Se pose alors la question : n'est il pas mieux pour eux de trouver un foyer ?

Publié le 31-07-2013 à 12:01 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #enviedebebe

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Fertilité et sommeil : un lien inattendu !

Fertilité et sommeil : un lien inattendu !

Pour faire un bébé, il faut dormir suffisamment...Mais pas trop !
Lire la suite

Baby Pronostic, un site pour parier sur le sexe d’un bébé

Baby Pronostic, un site pour parier sur le sexe d'un bébé

Pour tromper leur ennui en attendant la naissance du deuxième enfant du Duc et de la Duchesse de Cambridge,...
Lire la suite

Canada : une jeune fille reçoit des messages d’hommes souhaitant la mettre enceinte

Elena Komleva est une jeune femme d’origine russe âgée de 23 ans. Elle a quitté son pays natal pour suivre...
Lire la suite