Attention aux petits enfants pendant les apéritifs

Les fêtes de fin d'année approchent à grand pas. Et avec elles les apéritifs. Ce moment où les parents surveillent un peu moins leurs enfants. Une association, Attitude Prévention, rappelle les risques pour les enfants de moins de 5 ans.
Attention aux petits enfants pendant les apéritifs
Attention aux petits enfants pendant les apéritifs

Attention aux enfants de moins de 5 ans. C'est ce que conseille l'association Attitude Prévention sur son site qui rappelle que chaque année la suffocation entraînée par l'ingestion d'un petit aliment (olives, cacahuètes...) est une des principales causes de décès par accident de la vie courante, et 50% des victimes sont des enfants de moins de 5 ans. 

Pendant l'apéritif, les parents discutent entre eux, boivent, sont moins attentifs parfois à leurs enfants. D'autant que les apéritifs sont souvent pris sur une table basse, les aliments et les verres étant donc à hauteur d'enfant. 

Les petits sont tentés de grignoter ces choses tellement bonnes et de boire dans les verres des parents en cachette. Attention également aux cas d'alcoolisation des enfants qui peut être très dangereux et être une cause d'intoxication. 

Des réflexes à mettre en place pour éviter les accidents

Voici une liste de réflexes à mettre en place afin d'éviter tout risque d'accident. 

  • Tous les petits aliments (cacahuètes, olives) doivent être mis hors de portée des enfants (dans des bocaux fermés ou en hauteur)
  • Préférez les biscuits apéritifs ou des canapés adaptés à tout le monde et aux plus petits notamment
  • Avant de passer à table, n'oubliez pas de ranger les bouteilles et les verres hors de portée des enfants. 

Que faire en cas d'accident ? 

En cas d'ingestion d'alcool

Il faut donner tout de suite à l'enfant une boisson sucrée et appelez votre centre antipoison.

En cas de suffocation

Pour un enfant de plus d'1 an : 

En cas d'obstruction totale, la victime est incapable de parler, elle ne respire pas et porte les mains à sa gorge, son visage devient pâle et ses lèvres sont bleues. Demandez à quelqu'un d'appeler le SAMU (15) et appliquez la technique suivante : 

  • Penchez la victime vers l'avant en soutenant sa poitrine d'une main. Donnez 5 claques maximum entre les omoplates. Ces claques servent à provoquer un mouvement de toux qui délogera l'objet. 

Si les claques n'ont pas suffi à faire se déloger le corps étranger, passez à la méthode de Heimlich : 

  • Mettez vous derrière la victime et placez votre bras en haut de son abdomen
  • Penchez la victime vers l'avant et placez un de vos poings fermés entre le nombril et l'extrémité inférieure du sternum.
  • Maintenez votre poing en place à l'aide de votre autre mains et enfoncez fortement votre poing vers vous et vers le haut. 
  • Recommencez ce gente 5 fois maximum.

Pour un enfant de moins d'1 an

  • Tenez Bébé le long de votre bras, visage vers le sol, la tête au niveau de votre main
  • Avec la paume de votre main donnez 5 claques maximum dans le dos du bébé entre les omoplates.

Si cette méthode n'a pas permis à l'objet d'être rejeté tenez-le fermement à la verticale et comprimez son sternum avec le bout de vos doigts, 5 fois maximum.

Formez-vous aux premiers secours

Il existe de très nombreuses formations pour acquérir une certification aux premiers secours (La Croix Rouge, Ufolep, Unass...), renseignez-vous, il y en a obligatoirement à côté de chez vous. 

Cette formation vous permet de réagir plus calmement face aux accidents domestiques.

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

70% des enfants sont gardés par leurs grands-parents

2/3 des enfants français ont leurs grands-parents comme nounous

Les grands-parents font souvent partie intégrante de l'éducation des enfants. Une étude du Ministère des...
Lire la suite

Jouets et découvertes 6-18 mois : apprendre à jouer seul

Jouets et découvertes 6-18 mois : apprendre à jouer seul

Apprendre à jouer seul est le meilleur moyen de développer la personnalité et l'imaginaire d'un enfant....
Lire la suite

0-3 ans : manger équilibré, ce n'est pas gagné !

0-3 ans : manger équilibré, ce n'est pas gagné !

L'étude Nutri-Bébé, menée tous les 8 ans par le Syndicat Français des Aliments de l'Enfance, pointe les...
Lire la suite