Allergies (presque) tous concernés !

Près d’un enfant sur trois souffrirait aujourd’hui d’une allergie, selon un sondage Ifop pour la fondation Stallergènes !
Image d'illustration

38% des quelques 1 200 personnes interrogées dans le cadre de cette étude révèlent qu’elles ont au moins un enfant souffrant d’allergie ! UNn réel problème de santé publique que l’on ne peut plus ignorer aujourd’hui.

12% de ces enfants souffrent de troubles respiratoires liés à leur allergie ; 12% sont atteints par une allergie alimentaire et 12% d’allergie médicamenteuse. Des chiffres qui ne peuvent laisser indifférent quand on sait que, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, les allergies constituent dans le monde la 4e maladie chronique, et concernent de 10 à 40% de la population globale !

Bénignes, les allergies ? Heureusement, c’est oui dans la plupart des cas ; cependant, elles n’en restent pas moins extrêmement pénibles à vivre. 93% des parents d’enfants atteints confient que ces derniers éprouvent de la fatigue liée à leur état. 89% de ces enfants ne peuvent pas participer à n’importe quelle épreuve sportive, notamment en plein air. 89% des petits allergiques connaissent des troubles du sommeil et 79% des difficultés à se concentrer…

Une vraie calamité ! Fort heureusement, les actions de prévention et d’information fonctionnent bien auprès des parents qui sont nombreux à avoir adopté de bons réflexes pour limiter les désagréments : 84% aèrent leur intérieur, notamment la chambre de l’enfant, ils renoncent à la moquette, véritable nid à poussières et à acariens (69%), et ils bannissent oreillers et couettes en plumes ou non traités anti-allergies (52%).

Source : leparisien.fr

Publié le 15-07-2014 à 09:08 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Accouchements et maladies cardiaques : un lien ?

Les risques de maladie cardiaque augmentent-ils selon le nombre d'accouchements ?

Le 23 mars dernier, des chercheurs américains ont publié les résultats d'une étude encadrée par le UT...
Lire la suite

Mort subite du nourrisson : une campagne pour en finir avec le tabou

Depuis 15 ans, aucune campagne de prévention et d’information d’envergure nationale n’a été menée en France...
Lire la suite

Mort subite du nourrisson : bien coucher bébé, primordial !

Mort subite du nourrisson : bien coucher bébé, primordial !

La MSN est désormais un risque connu des parents, et les moyens de la prévenir sont connus. Du moins le...
Lire la suite