Allergies : faites-vous dépister !

Avec les premiers beaux jours, les pollens arrivent et avec eux, les premiers éternuements, larmoiements, éternuements…Des symptômes à ne pas négliger !
Image d'illustration

Le printemps, la saison des allergies respiratoires ! C’est d’ailleurs le 18 mars que s’est tenue la Journée nationale de l’allergie. A cette occasion, les médecins allergologues ont rendue publique une information importante : en moyenne, les français atteints d’allergies mettent pas moins de 7 ans avant de consulter un médecin !

Les symptômes de la rhinite allergique sont pénibles, mais nombre d’entre nous les traitons comme une simple rhume ou nous disons que "ça va passer" : or, dans 30% des cas, une rhinite mal ou pas soignée évolue en asthme. C’est tout aussi vrai pour les enfants !

Les symptômes à surveiller : nez qui se bouche, conjonctivite ou yeux qui piquent et larmoient, éternuements intempestifs, démangeaisons ou apparition de symptômes cutanés. Consultez sans tarder un médecin, surtout si vous constatez que ces manifestations se produisent toujours à la même période de l’année !

A savoir également : les allergies saisonnières peuvent être amplifiées à cause de gestes simples de la vie quotidienne, qu’il convient donc d’éviter dès que les symptômes se manifestent :

  • Manger des tomates, des pommes de terre, des noix, des pommes… En fait, l’allergie respiratoire peut être due à une réaction croisée entre les pollens et certains aliments connus pour être eux aussi allergisants. Ainsi, même si vous n’êtes pas allergique aux tomates en temps normal, l’équation tomates + pollens de certains végétaux peut être un cocktail explosif !
  • Aérer votre maison : bien sûr, cela reste indispensable… Mais cela fait aussi rentrer les pollens ! Évitez simplement d’ouvrir vos fenêtres en grand le matin et préférez le faire le soir, quand les pollens en suspension dans l’air sont retombés.
  • Faire sécher le linge dehors : pour la même raison ! Les grains de pollen risquent alors de se fixer sur vos vêtements… Préférez l’intérieur de la maison ou le sèche-linge si vous en êtes équipés !

Source : topsante.com

Publié le 21-03-2014 à 09:03 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Pollution : des impacts multiples sur bébé

Pollution : des impacts multiples sur bébé

La pollution engendrée entre autres par les gaz d'échappement a de nombreuses conséquences néfastes sur les...
Lire la suite

Le refus de vaccination

Le refus de vaccination

Que risquez-vous si vous ne voulez pas faire vacciner votre enfant ? En France, seul un vaccin est...
Lire la suite