Allaitement : une étude polémique !

L’allaitement est-il vraiment paré de toutes les qualités, ou bien l'encense-t-on un peu trop ? C’est la thèse provocatrice d’une étude parue récemment dans la revue américaine Social Science and Medicine…
Image d'illustration

Les auteurs se sont penchés sur le cas de plus de 8 000 enfants faisant partie d’une fratrie. Parmi eux, plus de 7 000 frères et sœurs avaient été nourris de la même façon après la naissance, et un peu plus 1 000 avaient eu chacun une alimentation différenciée : par exemple, l’aîné allaité, et le cadet nourri au biberon.

Par la suite, les scientifiques ont examiné différents critères : l’IMC, l’asthme, l’obésité, l’attachement parental, l’hyperactivité, les compétences en lecture, en mathématiques et scolaires en général, le comportement, l’intelligence et la réussite scolaire. Le but : comparer les performances des enfants selon leur mode d’alimentation, alors qu’ils sont élevé dans le même contexte familial et social.

Surprise : avoir été allaité au sein ne semble, au final, pas forcément "meilleur"…En observant les performances d’aînés nourris au lait maternel, les chiffres sont éloquents : ses bénéfices sur l’IMC, par exemple, sont estimés à 66%. Mais si on compare ce chiffre à l’IMC du cadet nourri au lait artificiel, il passe à 29%...Il en va de même pour les compétences scolaires : les bénéfices de l’allaitement paraissent élevés si on isole les résultats obtenus par l’aîné allaité, mais elles deviennent beaucoup plus raisonnables en comparaison avec celles réalisées par son cadet "biberon"… Au final, les chercheurs n’ont trouvé qu’un seul point sur lequel l’allaitement maternel apporte un bénéfice unique et incomparable : la prévention de l’asthme !

Ils expliquent ces résultats par le fait que c’est surtout l’environnement sociodémographique qui joue sur les résultats scolaires et la santé physique et intellectuelle des enfants. Mais attention ! "Je ne dis pas que l’allaitement n’est pas bénéfique, en particulier pour renforcer l’équilibre nutritionnel et l’immunité du nouveau-né.", prévient le docteur Cynthia Colen, auteur de l’étude. Pas question donc de dénigrer l’allaitement, mais simplement de mettre en garde les futurs et jeunes parents contre des bienfaits attribués à l’allaitement, qui serait en fait mineurs…

Source : santelog.com

Publié le 28-02-2014 à 11:51 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #alimentation

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Apprendre à bien manger

Apprendre à bien manger

Donnez un goût de découverte à ses repas !
Lire la suite

Les additifs : faut-il s'en méfier ?

Les additifs : faut-il s'en méfier ?

Quels risques pour la santé de votre enfant ? Contrairement aux idées reçues, les additifs sont...
Lire la suite