Alimentation : un lien entre QI et malbouffe ?

Image d'illustration

Une étude menée par des chercheurs de l'Université de Bristol (Grande-Bretagne) a donné des résultats pour le moins polémiques : la « malbouffe » des enfants entraînerait un QI moins élevé...

Plus de 7000 enfants ont été examinés par les chercheurs : leurs régimes alimentaires à l'âge de 3, 4,7 et 8,5 ans ont été observés à la loupe, et leur QI mesuré à l'âge de 8,5 ans.

Par ailleurs, leur nourriture a été catégorisée en 4 familles, parmi lesquelles les aliments transformés (riches en graisses et en sucres) et les aliments dits « santé » (fruits, légumes, céréales, protéines animales...)

Il ressort donc de l'étude que les enfants ayant reçue une alimentation majoritairement à base d'aliments transformés présenteraient un QI plus faible que ceux ayant reçu une alimentation « santé »...

Cette information a été depuis largement relayée, mais toutefois, les scientifiques tiennent à faire savoir que ces résultats ne doivent pas être pris « au pied de la lettre » : en effet, les variation au niveau des résultats aux tests de QI sont si faibles qu'on ne peut réellement les considérer comme significatifs...

Quoi qu'il en soit, il reste évident que manger fruits, légumes, viandes et poissons de façon équilibrée reste un excellent passeport pour une bonne santé !

En savoir plus :

Notre article pour apprendre à bien manger

Publié le 14-02-2011 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #alimentation

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Le lait : que contiennent les préparations et formules?

Le lait : que contiennent les préparations et formules?

Sous l'impulsion du Ministère de la Santé, la désignation des laits a changé il y a quelques années :...
Lire la suite

Grossesse : un cas de Pica extrême !

Le Pica, vous connaissez ? Ce trouble alimentaire que développent certaines femmes enceintes, comme...
Lire la suite