Alimentation, questions de mamans : eau, tisanes, que peut boire bébé ?

Vous allaitez ou donnez le biberon à  votre bébé. Seulement voilà  : parfois, vous avez l'impression que votre bébé a soif... à  moins que cela ne soit juste une crainte ! Ce que vous pouvez lui donner à  boire : le tour de la question.
que peut boire bébé ?
que peut boire bébé ?

Les signes que votre bébé a soif

Votre bébé ne peut pas s'exprimer pour dire quand il a soif. Certains signes vous aideront donc à savoir quand il a besoin de boire :

  •  il pleure,
  •  il est particulièrement agité,
  •  il a les lèvres et la langue sèches.

Les cas où votre enfant a soif restent isolés : normalement l'alimentation constitue un apport en liquide suffisant.

Quelle eau ?

Comme pour la préparation d'un biberon, vous pouvez utiliser de l'eau du robinet ou de l'eau en bouteille (source, minérale) destinée aux nourrissons.

Comment savoir que mon bébé a suffisamment bu ?

On peut dire que la nature est bien faite : votre bébé s'arrête de boire quand il est suffisamment désaltéré ! Donc pas d'inquiétude.

Quand il fait chaud

L'été, lorsque les températures montent, voire deviennent caniculaires, il ne faut pas hésiter à faire boire de l'eau à votre bébé.

Mais plus facile à dire qu'à faire : l'eau n'a pas de goût et intéresse peu votre petit. En pharmacie et parapharmacie, il existe des préparations pour boisson pour les petits dès 4 mois : fenouil, camomille, fleur d'oranger, tilleul ou aux plantes, ces préparations légèrement aromatisées à mélanger avec de l'eau aideront à lui faire boire le biberon d'eau.

Bébé est malade

En cas de diarrhées, hydratez votre tout-petit ! Nos petits bouts ont peu de réserve d'eau : il est dont important de les faire boire. Il existe des solutions de réhydratation orale (SRO) que vous pouvez acheter en pharmacie. Attention : il faut diluer la totalité du sachet dans un biberon. Ayez donc toujours des sachets chez vous : l'eau seule ne suffit pas à la réhydratation correcte de votre bébé.

Votre petit souffre des fameuses coliques du nourrisson : des tisanes à base de fenouil apaiseront les douleurs et faciliteront la digestion. Pour la constipation, il existe des ampoules aux pruneaux à diluer dans de l'eau.

Et le reste ?

Jus de fruits, boisson ou eau sucrée sont à proscrire. L'apport en glucides du nourrisson doit être scrupuleusement limité.

En savoir plus

Une plaquette de l'Inpes : "Diarrhée du jeune enfant, évitez la déshydratation"

Publié le 22-07-2011 à 00:00 | Mis à jour le 11-03-2019 à 08:32 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #alimentation

1 commentaire

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Manger son placenta, une pratique vraiment vertueuse ?

Manger son placenta, une pratique vraiment vertueuse ?

Des plus en plus de mères américaines et britanniques consomment leur placenta après l'accouchement. Une...
Lire la suite

L'équilibre alimentaire : les apports nécessaires en nutriments

L'équilibre alimentaire : les apports nécessaires en nutriments

Les nutriments de base sont indispensables à la bonne croissance et à la santé de votre bébé. Il faut...
Lire la suite

Les stars enceintes et leurs envies !

Les stars enceintes et leurs envies !

On a beau être une star, on n'en est pas moins femme et... Future maman ! Les célébrités enceintes du...
Lire la suite