Alimentation : les français ont des lacunes...

Connaissance des nutriments essentiels présents dans les aliments, méfiance à l'égard de certains produits, perception du bio... Les français ne sont pas très au point concernant leur nutrition, révèle cette étude !
qu'est-ce qu'il y dans mon assiette : les français mauvais élèves
qu'est-ce qu'il y dans mon assiette : les français mauvais élèves

La viande contiendrait des fibres, l'huile d'olive serait moins grasse que les autres huiles, tout nutriment rajouté dans un produit alimentaire serait systématiquement néfaste... Les français ne sont pas au point dans leurs connaissances en nutrition<, selon cette étude menée par le Laboratoire d'étude et de recherche en stratégie et marchés des produits agroalimentaires (Lesma). Un comble au pays de la gastronomie reine !

Les Français plus attachés aux labels qu'à la composition des produits alimentaires


Une comparaison a été établie avec les habitudes de consommation et les connaissances nutritionnelles entre les États-unis et la France. Résultat : si aux USA il est normal de parler des nutriments contenus dans l'alimentation courante, et que cela revêt une grande importance, c'est beaucoup moins le cas chez les français qui sont davantage attachés aux labels : "bio", "fermier", "label rouge"... De vrais gages de qualité à nos yeux !

Cela ne poserait pas vraiment de problème si les français avaient une connaissance, même basique, des nutriments contenus dans leur alimentation ; or, ce n'est pas le cas ! Ainsi, la plupart des personnes interrogées dans le cadre de cette étude sont incapable d'associer des nutriments (fer, calcium, oligo-éléments...) à un aliment en contenant. De même, certains ont déclaré être convaincus que l'huile d'olive était moins grasse que l'huile d'arachide...

Les français sont aussi totalement réfractaires aux allégations santé. Ainsi, si les américains voient dans un aliment supplémenté en fer ou en vitamine D un gage de qualité et un atout santé, nous voyons ces pratiques d'un mauvais oeil et nous nous détournons de ces mêmes produits. A tort ou à raison ? Les auteurs de l'étude ne tranchent pas... Mais notent tout de même que pour certains aliments, nous faisons des exceptions ! Pas très cohérent...

En effet, un lait, un yaourt ou des céréales du petit déjeuner enrichis (calcium, magnésium, fer, etc.) sont plutôt bien perçus par nos concitoyens. Les produits laitiers et céréaliers sont vus comme des "alicaments" naturels, et le fait qu'ils soient un peu "boostés" par l'industrie agroalimentaire ne semble pas déranger nos compatriotes...

En conclusion, les auteurs de l'étude recommandent d'accorder plus de place, dès l'enfance, à l'éducation nutritionnelle. Le goût, c'est bien, mais savoir ce que l'on mange et comment associer les aliments pour se constituer un régime alimentaire équilibré, c'est mieux ! En apprenant dès l'école comment sont constitués nos aliments et en misant sur une approche ludique, un grand pas pourrait être fait...

Source : 20minutes.fr

Publié le 05-11-2014 à 09:25 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #alimentation

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Alimentation : attention au poisson!

Selon l’Agence de sécurité alimentaire (Anses), il faudrait consommer le poisson avec modération,...
Lire la suite

Allaiter en public, toujours polémique !

Alors que la Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel bat son plein et la traditionnelle Grande Tétée...
Lire la suite

L'enfant en sous-poids

L'enfant en sous-poids

C'est une crevette ? Une alimentation équilibrée est indispensable à la croissance. Concoctez-lui ses...
Lire la suite