Alimentation : les enfants français la connaissent mal !

Une enquête menée par l'Association santé environnement France (ASEF) auprès des écoliers de France révèle des résultats… Troublants !
Image d'illustration



On s’est beaucoup moqué des anglo-saxons, de leur culture de la malbouffe et de leur méconnaissance des aliments. Nos enfants ne valent pas mieux ! En effet, selon les résultats de cette étude de l’ASEF, 87% des écoliers sondés ne savent pas ce qu’est une betterave, et un sur trois ne parvient pas à reconnaître un poireau, un artichaut ou encore une figue !

Pire encore : 25% des enfants ignorent que les frites sont faites à partir de pommes de terre et 40% ne sait pas de quoi sont faits nuggets, chips et jambon. Et seule la moitié d’entre eux a une petite idée de la manière dont sont fabriquées les pâtes…

En revanche (et ce n’est pas exactement une bonne nouvelle…), un écolier sur 4 boit du sirop à table, 10% rajoutent systématiquement mayonnaise et/ou ketchup à leur assiette et seulement 20% d’entre eux dit ne jamais rajouter de sel ou de sucre à leurs plats…

Les médecins membres de l’ASEF recommandent donc aux parents de bannir les boissons sucrées à table, d’insister sur les fruits et légumes et de mettre la pédale douce sur les plats industriels. Des conseils de bon sens que l’on pensait déjà bien ancrés dans la tête des gens…

Publié le 24-05-2013 à 09:58 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #alimentation

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Gardez l'équilibre pendant la grossesse

Gardez l'équilibre pendant la grossesse

Enceinte, pas de place pour les carences alimentaires ! Votre régime doit être adapté et vous devez...
Lire la suite

Australie : la justice interdit l’allaitement à une femme qui s’est fait tatouer

Australie : la justice interdit l'allaitement à une femme qui s'est fait tatouer

Une jeune maman de 20 ans s'est vue privée du droit d'allaiter son fils de onze mois à cause d'un tatouage...
Lire la suite