Alimentation : l’Europe veut clarifier les règles entourant les laits pour bébé

De nouvelles règles sur l’étiquetage de laits pour bébé et sur leur contenu sont en préparation au niveau européen. La commission de l’environnement vient en effet d’adopter un projet de loi relatif aux consommateurs ayant des besoins spécifiques.
Image d'illustration



Les préparations à base de lait pour bébés jusqu’à l’âge de 12 mois ne comporteront plus d’images de nourrissons ni d’autre visuel qui amènerait à idéaliser le produit, tout comme en Suède récemment. De plus, le cadre juridique entourant les "laits de croissance », destinés aux enfants de 12 à 36 mois seront revus. Et ce ne sont que quelques aspects du texte que vient d’adopter la commission européenne de l’environnement ! Cette proposition de loi a été pensée suite à des confusions faites par les consommateurs entre les produits de consommation courante et ces produits spécifiques.

Une entrée en vigueur prévue dans trois ans

Ce projet de loi, qui vise autant les laits pour bébé que les produits de régime et contribue à clarifier les règles qui les régissent doit maintenant être étudié par le Parlement, puis le Conseil de l’Europe, ce qui sera fait au printemps. Si ce texte est validé, il faudra néanmoins attendre trois ans pour voir les nouvelles règles entrer en vigueur.

Publié le 20-12-2012 à 15:21 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #alimentation

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Belgique : l’hygiène des cantines en question

Une cantine belge sur trois présente des problèmes d’hygiène. Un problème qui fait débat depuis plusieurs...
Lire la suite

Grossesse : un cas de Pica extrême !

Le Pica, vous connaissez ? Ce trouble alimentaire que développent certaines femmes enceintes, comme...
Lire la suite

Les fringales salées de la grossesse communes à toutes les espèces

Les fringales salées de la grossesse communes à toutes les espèces

Des chercheurs portugais ont démontré que les femmes, les mammifères et même les mouches éprouvaient le...
Lire la suite