Alimentation : gare aux laits alternatifs !

Image d'illustration

Trop pauvres en vitamines, trop riches en graisses et en protéines... Pédiatres et professionnels de l'alimentation infantile disent « stop » à la mode des laits alternatifs pour les tout petits !

On dénombre en effet de plus en plus de parents tentés par les jus végétaux (soja, châtaigne, amande, abusivement appelés « laits ») et les laits de chèvre ou de brebis en guise de relais au lait maternel ou infantile. Or, ces boissons ne sont en aucun cas adaptées aux besoins des jeunes enfants ! Les jus végétaux sont par exemple beaucoup trop pauvres en calcium (quand ils en contiennent) et en protéines. A la clé : risques de problèmes rénaux et de croissance. Dans un autre genre, le lait de brebis est surchargé en lipides et en protéines. A consommer avec une extrême modération, sous forme de yaourt de préférence ! Le lait de chèvre, quant à lui, est quasiment dépourvu des vitamines essentielles à la bonne croissance de bébé.

Les professionnels mettent donc en garde les parents contre les « bons conseils » glanés sur les forums de discussion et les effets de mode (notamment la vague « anti-lait de vache » actuelle). Ils rappellent par ailleurs que des laits spécifiques adaptés existent pour les enfants souffrant d'intolérance ou d'allergie au lait de vache.

En savoir plus :

Notre article sur les laits alternatifs
Notre article sur les « laits » végétaux
Notre article sur l'allergie aux PLV

Publié le 27-06-2011 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #alimentation

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Allaitement : une nouvelle polémique

L’allaitement maternel, sa durée, ses bénéfices pour la santé ou tout simplement le fait de le pratiquer ou...
Lire la suite

L'enfant en surpoids

L'enfant en surpoids

Eliminez les rondeurs en douceur. Ne lui imposez pas de régime strict qui nuirait à sa croissance. Veillez...
Lire la suite