Alimentation : fixer des règles dès le plus jeune âge

Pour qu'un enfant s'alimente correctement à 4 ans, c'est dès les premières années de vie qu'il faut fixer des règles afin de mettre en place des habitudes d'alimentation équilibrées !
Alimentation : fixer des règles dès le plus jeune âge
Alimentation : fixer des règles dès le plus jeune âge

Soda avalé en grande quantité, goût prononcé pour la junk food à la première occasion, vengeance sur les bonbons à la moindre contrariété... Dès 4 ans, certaines habitudes alimentaires des enfants sont réellement malsaines et font peser un risque sur leur santé ! Pour éviter ces comportements compulsifs, c'est dès les premiers repas que les parents doivent agir.

Cette étude de l'université de Buffalo (États-Unis) s'est intéressée aux habitudes alimentaires de plus de 8 000 enfants. Les parents ont du indiquer aux chercheurs la capacité de leurs enfants à patienter, par exemple, et leur manière de gérer frustration et colère. Ils devaient également préciser leur façon de se comporter vis-à-vis de la nourriture.

A partir de ces informations, les scientifiques ont pu évaluer la capacité des enfants de 2 ans à s'autoréguler, ainsi que leur régime alimentaire à 4 ans. Le but : faire le lien entre émotions et compensation avec de la nourriture ! Ni plus ni moins que ce que l'on appelle la compulsion alimentaire...

Résultat : les enfants les plus maîtres de leurs émotions à 2 ans ont l'alimentation la plus saine à 4 ans.

Le rôle des parents est ici essentiel

En étant attentifs aux ressentis de leurs petits et en ne laissant pas combler leurs manques avec de la nourriture, souvent grasse et sucrée, ils encouragent un comportement sain vis-à-vis de l'alimentation.

En revanche, si aucune règle n'est établie par les parents en la matière, la consommation de produits malsains augmente en flèche : les sodas, par exemple, arrivent en tête chez les enfants de 4 ans ! Et l'on connait le rôle de ces boissons dans l'apparition de problèmes type surpoids ou diabète...

Bref : il n'est jamais trop tôt pour apprendre aux enfants que la nourriture n'est pas un médicament anti-angoisse ! Mieux vaut parler pour désamorcer les situations délicates, et réserver la nourriture pour ce qu'elle est : une source d'énergie saine et de plaisir...

Source : santelog.com

Publié le 14-11-2014 à 09:38 | Mis à jour le 23-05-2018 à 08:04 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #alimentation

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Une maman priée de cacher son allaitement

Grande-Bretagne : se couvrir pour allaiter ?

Une maman britannique a été priée de se couvrir alors qu'elle donnait le sein à son enfant dans un grand...
Lire la suite

Lait de vache : patienter avant de l’introduire

Le lait de vache non transformer ne conviendrait pas aux bébés de moins de moins de 1 an, selon cette étude...
Lire la suite