Alexandre et Ronaldo, les jumeaux-miracles !

Les choses avaient mal commencé pour les bébés et leur maman, qui est entrée en travail à seulement 24 semaines de grossesse…
Image d'illustration

Quand Lindalva ressent des contraction ne laissant pas de place au doute, puis perd les eaux, c’est un cauchemar qui commence : la future maman américaine, qui attend des jumeaux, n’est en effet enceinte que de 24 semaines…En urgence, elle intègre le Tufts Medical Center de Boston (États-unis). Très rapidement, l’équipe médicale réalise qu’il n’y a rien à faire…

Alexandre naît rapidement après l’admission de Lindalva. Le bébé est un très grand prématuré… Environ 50% des enfants nés à ce terme survivent ! Il est temps de donner naissance à l’autre bébé…Sauf que rien ne se passe comme prévu !

Après la naissance d’Alexandre, les contractions ont cessé et le col s’est refermé ! Un cas très rare que les médecins ont su traiter avec précision. En effet, afin de ne pas compromettre les chances de survie de Ronaldo, le second jumeau, ils ont décidé de cesser toute manœuvre pouvant provoquer une deuxième naissance prématurée.

Ainsi, le cordon ombilical et le placenta d’Alexandre ont-ils été laissés en place, dans l’utérus maternel… Lorsqu’ils sont "tombés" spontanément deux jour après la naissance de l’enfant, les médecins les ont désinfectés, puis "remis en place". Pendant ce temps, Lindalva recevait de hautes doses d’antibiotiques pour prévenir toute infection. La jeune maman reste hospitalisée pour être surveillée et rester auprès de son tout petit premier-né !

Finalement, 24 jours après cette naissance-catastrophe, Ronaldo vient au monde en bonne santé. Bien que jumeaux, les petits garçons sont donc nés à 3 semaines d’intervalle ! Si Alexandre, à la naissance, pesait moins de 800 grammes, Ronaldo, lui, affichait 1,5 kg sur la balance ! "Ce laps de temps a fait une incroyable différence", a déclaré Lindalva au journal Boston Globe. "[Ronaldo] est né comme un bébé normal et n’a pas eu besoin d’être ventilé ou quoi que ce soit !".

Les enfants ont pu enfin rejoindre leur domicile il y a quelques jours. Ils auraient normalement du naître le 18 juin ! "Ce sont mes bébés miracles", explique leur maman. "Ronaldo, car il est resté à l’intérieur, et Alexandre, parce que c’est un survivant".

Source : dailymail.co.uk

Publié le 13-06-2014 à 15:53 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Ilona, bébé pressé

Gwendoline pensait être atteinte d’une gastro-entérite aiguë. Mais sur la route des urgences, la jeune...
Lire la suite

Insolite : une drôle de hernie…

Grosse surprise pour cette américaine de 44 ans, hospitalisée pour une suspicion de hernie !
Lire la suite

L’expression abdominale dans le collimateur de la HAS

Avez-vous subi cette manœuvre lors de votre accouchement ? L’expression abdominale, déjà fortement...
Lire la suite