Alcool et grossesse : le placenta trinque…

Des chercheurs viennent de mettre en évidence les effets néfastes de l’alcool, même à doses modérées, sur le fonctionnement du placenta.
Image d'illustration

Entre une consommation "faible" et une consommation "modérée" d’alcool, où situer le curseur ? C’est toute la difficulté qui survient pour interpréter les résultats de cette étude britannique, qui met une nouvelle fois en évidence le rôle néfaste de l’alcool consommé pendant la grossesse.

Les chercheurs se sont aperçu qu’une consommation "modérée à élevée" d’alcool en tout début de grossesse affectait le travail du placenta, et notamment sa capacité à fournir au fœtus un acide aminé, la Taurine.

La taurine est primordiale dans la formation du cerveau de bébé. Ils ont également constaté que la croissance cellulaire du placenta, à ce stade précoce de la grossesse, était fortement ralentie. Autant de répercussions qui se traduisent par de nombreux troubles après la naissance, notamment au niveau neurologique…

Selon les chercheurs, de tels effets seraient constatés dès 1 ou 2 verres d’alcool consommés. Et ils pourraient même survenir dans le cadre d’une telle consommation juste avant la conception ! Bref, encore une étude qui prouve que l’alcool, que vous soyez déjà enceinte ou en plein projet bébé, n’est vraiment pas votre allié…

Source : santelog.com

Publié le 17-02-2014 à 14:38 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #sante

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Semelles et chaussures orthopédiques : dans quels cas ?

Semelles et chaussures orthopédiques : dans quels cas ?

Problèmes de déviation du pied chez votre enfant ? Vous soupçonnez une malformation ou une déviation...
Lire la suite

La pharmacie de base 0-6 mois : médicaments usuels

La pharmacie de base 0-6 mois : médicaments usuels

Rhume, petit bobo, fièvre : quand bébé n'est pas bien, on ne veut pas attendre. Petit guide des...
Lire la suite

Choquant : schizophrène, les soignants ne croient pas à sa grossesse !

Les faits remontent à 2010 : cette canadienne de 38 ans poursuit aujourd’hui en justice le l'Institut...
Lire la suite