Accoucher autrement

Grâce aux progrès médicaux, vous avez aujourd'hui la possibilité de choisir dans quelles conditions vous souhaitez mettre au monde ce bébé tant attendu. Nous avons listé pour vous les principales alternatives aux accouchements classiques.
Accoucher autrement
Accoucher autrement

L'accouchement à domicile

Très pratiquée dans les pays de l'Europe du Nord, cette pratique est souvent associée à l'époque de nos grands-mères qui par nécessité, devaient accoucher chez elles.

L'accouchement à domicile (AAD) permet de garder bébé dans un environnement familier et de ressentir toutes les sensations de l'accouchement dans un milieu que vous connaissez bien, chez vous.
Mais elle ne peut être pratiquée que si certaines conditions sont remplies :

  • Les grossesses à risques, type multiples, prématurés ou bébé se présentant par le siège sont proscrites ;
  • Vous devez tout au long de votre grossesse être suivie par une sage femme qui vous accouchera le jour J ;
  • Choisissez toujours un centre hospitalier près de chez vous en cas de pépin, car sachez que péridurale et césarienne ne sont pas praticables à la maison.

L'accouchement aquatique

Cette technique a pour principal avantage de détendre les muscles, de libérer les tensions et de diminuer certaines douleurs liées aux contractions et à l'accouchement.

Certains établissements sont donc équipés de baignoires afin de vous immerger dans un bain d'eau chaude. Vous pourrez alors choisir d'expulser vote enfant dans l'eau ou hors de l'eau.

Accoucher dans l'eau requiert une préparation à partir du 5e mois de grossesse et certaines conditions ne permettent pas d'y avoir recours : si vous êtes atteinte du SIDA ou d'une hépatite, en cas d'hypertension, de naissance prématurée, par le siège ou de jumeaux.

L'accouchement naturel

L'accouchement naturel ou physiologique vous permet de gérer la douleur sans avoir recours à une médicalisation excessive. Certaines techniques de relaxation et de respiration vous permettent de vous détendre et de préparer ce moment tant attendu de manière naturelle :

  • L'acupuncture, qui nécessite la présence d'un praticien, diminue la sensation de douleur et permet une bonne dilatation du col de l'utérus.
  • Des techniques de relaxation permettent de contrôler la respiration et de gérer la sensation de douleur en douceur : hypnose, réflexothérapie, musicothérapie, sophrologie...
  • L'essentiel est de contrôler ses émotions, de se relaxer et de se détendre naturellement. A partir de là, de simples gestes peuvent vous réconforter : un gant humide, votre compagnon qui vous masse le dos, une musique qui vous détend...

En savoir plus :

L'accouchement à domicile

L'accouchement naturel en maternité

Trouvez une maternité près de chez vous grâce à notre annuaire

Publié le 27-05-2013 à 14:56 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Paris : elle accouche avec tout le quartier !

C’est une maman très entourée qui a accouché mardi d’une petite fille dans le XIXe arrondissement parisien....
Lire la suite

Le soir de la Saint-Valentin, elle accouche dans une station de taxis par -21°C

N’ayant pas pu atteindre sa destination, une canadienne a accouché avec l'aide des pompiers dans un local...
Lire la suite

La tokophobie, qu'est ce que c'est ?

La tokophobie, qu'est ce que c'est ?

La tokophobie (du grec tokos qui signifie accouchement) est la peur de l'accouchement. Cette phobie n'est...
Lire la suite