Accouchement sur l'autoroute : vers la fin des déserts médicaux ?

Nous vous en parlions la semaine dernière : malgré des statistiques qui se voulaient rassurantes sur le temps moyen d'accès aux maternités en France, certaines régions sont encore défavorisées à ce niveau. Avec un triste exemple survenu vendredi...
Accouchement sur l’autoroute : vers la fin des déserts médicaux ?
Accouchement sur l’autoroute : vers la fin des déserts médicaux ?

la polémique sur les maternités 

La jeune femme originaire d'une commune du Lot qui a perdu son bébé en accouchant sur l'autoroute A20, en direction de la maternité de Brive (Corrèze) à une heure de son domicile, relance la polémique sur les fermetures de maternités de proximité dans les zones rurales, situées, pour beaucoup, à de (trop) nombreux kilomètres du premier établissement de santé.

On apprend dans le quotidien Le Parisien que le cas de cette femme était, sinon prévisible, tout du moins pas exceptionnel : en effet, la petite commune de Lacapelle-Marival (1500 habitants) se trouvent en plein désert médical depuis la fermeture de la maternité de Figeac en 2009, située à une vingtaine de minutes par la route ! Depuis, il faut se rendre à Brive, à Cahors dans le sud du département, ou encore à Decazeville dans l'Aveyron pour accoucher. Conséquences, selon le maire : un boom des accouchements à domicile (mais que se passe-t-il en cas de problème ?) et des précédents d'accouchements dans le camion des pompiers ou encore sur la place du village.

L'indignation soulevée par ce drame a remis le problème des déserts médicaux et des fermetures de maternités au centre des préoccupations. Le gouvernement et toutes les instances représentatives de la santé devraient se pencher sur le problème, notamment pour que plus un seul français ne soit à plus de 30 minutes d'un service d'urgences.

En savoir plus 

Maternité combien de temps pour s'y rendre

Publié le 22-10-2012 à 10:38 | Mis à jour le 23-05-2018 à 12:50 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi