Accouchement : le programme PRADO entre en vigueur en 2013

Le dispositif PRADO (Projet d’aide au retour à domicile) sera généralisé en 2013. il s’agit de raccourcir la durée du séjour en maternité après un accouchement, tout en accompagnant au mieux les jeunes mamans à domicile.
Image d'illustration



Le projet fait débat depuis sa présentation: 3 jours à la maternité, est-ce assez ? Non, selon les détracteur du PRADO. Certains professionnels considèrent en effet que le nouveau-né est trop vulnérable et qu’une ou deux journées supplémentaires sont nécessaires pour écarter tout risque d’infections. Par ailleurs, ils indiquent également qu’une jeune maman d’un premier enfant aurait besoin de temps pour s’habituer à son nouveau rôle et à ses nouvelles responsabilités. Un avis que ne partagent pas les supporters du projet, dont de nombreuses mères !

Avec PRADO, il ne s’agit pas de jeter dehors maman et bébé quelques heures après l’accouchement ! Le projet prévoie en effet un suivi à domicile effectué par une sage-femme libérale. Avec ce système, non seulement l’Assurance maladie réalise des économies en dégageant des lits, mais les bénéfices pour la maman peuvent être réels : prendre le temps, dans l’intimité de son foyer, de poser toutes les questions que l’on souhaite à une professionnelle, ce n’est pas vraiment pareil que de glaner quelques conseils, parfois contradictoires, auprès d’une équipe médicale souvent débordée à la maternité

Le dispositif PRADO a déjà été testé tout au long de l’année 2011 dans quelques départements.

Publié le 18-12-2012 à 09:54 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi