Accouchement : la ventouse, c'est quoi ?

Plus la grossesse avance et plus ses petits désagréments sont difficiles à vivre ! Le moment de la naissance est très attendu... Toutefois, l'accouchement est une étape angoissante : se passera-t-il bien ? Rapidement ? Y aura-t-il des complications ? S'il y a un souci, que vont faire les professionnels ? Ce ne sont que des exemples de questions que les futures mamans se posent. Parce que l'inconnu est toujours angoissant, faisons le point sur l'un des instruments utilisés lors des accouchements : la ventouse.
Accouchement : la ventouse, c'est quoi ?
Accouchement : la ventouse, c'est quoi ?



Qu'est-ce qu'une ventouse ?

La ventouse obstétricale est l'un des outils utilisés lorsque l'accouchement par voie basse ne peut aboutir à la délivrance de façon naturelle. Tout comme les forceps, son maniement ne peut se faire que par un médecin. C'est un appareil en forme de dôme de 4 à 6 cm, relié à un système d'aspiration. Il se pose sur le crâne du bébé (au niveau de la fontanelle), lorsqu'il est engagé dans le bassin. Maintenue grâce à l'aspiration, la ventouse permet de réduire le diamètre du crâne, et, si besoin, d'aider bébé à effectuer une rotation afin de faciliter l'expulsion.

Dans quelles situations la ventouse est-elle utilisée ?

La ventouse obstétricale est un instrument médical qui vient faciliter un accouchement par voie basse devenu trop difficile pour la mère ou le bébé. Elle ne peut être envisagée que lorsque le fœtus est suffisamment engagé dans le bassin, et lorsqu'il présente sa tête (elle est inutile si bébé est en siège !). Par ailleurs, elle est également utilisée lorsque :

-    Le fœtus ne progresse plus, soit parce que les contractions ne sont pas suffisantes, soit parce qu'il est bloqué.
-    Le fœtus est en détresse : le suivi constant de son rythme cardiaque permet de réagir en cas de problème. Employer la ventouse permet d'accélérer l'accouchement de réduire le risque de souffrance fœtale.
-    Les efforts de la mère sont insuffisants : trop fatiguée, ses poussées sont inefficaces, ou encore son état de santé est incompatible avec l'effort de poussée. La ventouse est alors un recours utile.

Dans un monde idéal, l'accouchement se ferait de façon naturelle, sans douleur, en 2 heures et... Sans ventouse ! La ventouse obstétricale est souvent crainte par les mamans,, car elle peut laisser un hématome sur le crâne du bébé. Parfois impressionnant, il disparaît pourtant en quelques jours. La ventouse n'occasionne pas de douleurs pour l'enfant et permet d'accélérer une délivrance devenue trop longue pour lui et la mère.

Publié le 02-05-2013 à 00:00 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Baby Boom, le bilan !

Dernier rendez-vous avec Baby Boom, votre docu-réalité favori, ce soir sur TF1 ! L’heure du bilan a...
Lire la suite

Accoucher sur la route...

Insolite : un accouchement imprévu sur la route de Lorient

Clohars-Carnoët est une petite commune de 4 000 habitants dans le département du Finistère. La tranquillité...
Lire la suite

Violences obstétricales : la polémique enfle

Violences obstétricales : la polémique enfle

Suite aux propos de la Secrétaire d'État à l'égalité femmes-hommes Marlène Schiappa sur l'épisiotomie et à...
Lire la suite