A papa présent, bébé heureux !

Image d'illustration
Plus l'implication du papa auprès de son bébé est forte, plus celui-ci s'épanouira : c'est la réjouissante conclusion d'une étude britannique, publiée dans le Journal of Child Psychology and Psychiatry !

Jusqu'à présent, les scientifiques avaient surtout étudié les conséquences de l'attitude maternelle sur le développement psychologique du jeune enfant ; il s'agit de la première enquête à mettre ainsi le papa en vedette.

Concrètement, plus de 190 familles ont été observées aux 3 mois de leurs bébés, puis aux 1 an. Les problèmes de comportements constatés chez les tout-petits (opposition, hyperactivité, agressivité) se sont révélés bien moins prononcés à 1 an chez les bébés qui avaient eu le plus de contact avec leur père ! C'est donc dès le plus jeune âge que le rôle primordial du papa se met en place.

Toutefois, les chercheurs ne s'expliquent pas vraiment les raisons de ce phénomène. Tout au plus avancent-ils qu'un comportement distrait, distant du papa peut être le reflet d'un problème rencontré par le couple, situation que le tout-petit est tout à fait capable de percevoir ; il enclencherait donc un mécanisme de défense (comportement d'opposition, agressif...) pour faire face à cette situation...

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

Le meilleur des actus et des articles – semaine du 20 mai

Le top 5 de vos articles et de vos actualités préférés de la semaine écoulée !
Lire la suite

Journée mondiale des animaux : des amis pour la vie !

Chaque 4 octobre se tient la Journée mondiale des animaux. L’occasion pour des très nombreux refuges...
Lire la suite