2,5 millions de dollars pour une épisiotomie ?

Amy Herbst, cantatrice, souffre des conséquences d’une épisiotomie ratée. Elle demande 2,5 millions de dollars à l’hôpital de Nashville !
Image d'illustration

Chanteuse lyrique de 33 ans, Amy Herbst a du abandonner son métier : les conséquences de son épisiotomie, subie lors de son accouchement en 2012, l’empêche en effet d’exercer son art…

La jeune femme souffre depuis d’incontinence anale et de flatulences incontrôlables ! Des troubles plus que gênants qui l’ont conduit à demander réparation à l’hôpital de Nashville, où l’intervention a été pratiquée sans son consentement : elle demande 2,5 millions de dollars de réparation.

Selon Amy, l’épisiotomie aurait mal cicatrisé, endommageant ainsi le sphincter et occasionnant ces nombreux et douloureux désagréments. Des problèmes qui pourraient être améliorés, mais au prix de plusieurs interventions chirurgicales selon des spécialistes.

L’épisiotomie se situe au cœur du débat. En France, si la pratique de cette incision a fortement chuté ces dernières années (passant de 47% en 2005 à 30% environ aujourd’hui), elle reste néanmoins très fréquente lors d’un premier accouchement, puisqu’elle est pratiquée dans 47% des cas chez des primipares. Mais le problème, c’est que, selon les résultats d’une grande enquête menée par le Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE), dans 85% des cas, le consentement de la patiente n’est toujours pas demandé avant de la pratiquer !

Une situation qui dérange, alors que la loi de 2002 sur les droits des patients stipule qu’"aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne."…

Source : pourquoidocteur.fr

Publié le 30-01-2014 à 10:45 | Mis à jour le 18-05-2018 à 20:59 | Rédacteur :
Plus d'articles sur : #accouchement

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi