17 ans de réclusion pour des parents maltraitants

Vendredi 15 novembre 2019, les parents du petit Gabin, 22 mois ont été condamnés chacun à 17 ans de réclusion criminelle. Ils étaient jugés pour la mort de leur fils, en juin 2013. L'enfant était privé de soins et de nourriture. Il est mort à 22 mois.
Mort du petite Gabin : 17 ans de prison pour les parents
Mort du petite Gabin : 17 ans de prison pour les parents

17 ans de prison. C'est la peine à laquelle ont été condamnés les parents de Gabin. Ils étaient jugés pour « privation de soins et aliments ayant entraîné la mort d'un mineur par ascendant ». 

Le médecin traitant de la famille sera également jugé dans les semaines à venir, au tribunal correctionnel pour « non-assistance à personne ne péril ». Il aurait, en effet, ausculter plusieurs fois l'enfant sans noter son poids et sa taille. 

Un enfant extrêmement maigre et sale

Le 7 juin 2013, le petit Gabin est admis aux urgences. Il est alors en « déshydratation extrême » et de « mort apparente ». Il ne marchait plus et ne pesait que 5,8 kilos. Malgré 40 min de massage cardiaque, les médecins n'arrivent à le réanimer et le petit est déclaré mort. 

Le médecin légiste note, au moment de l'autopsie l'extrême maigreur du bébé, ainsi qu'un état de saleté intense. Si le couple dit avoir traversé une période de grosse difficulté financière, le couple a visiblement laissé mourir de faim le petit Gabin. 

17 ans de réclusion

La cour d'Assises de la Creuse a, en tout cas, suivi les réquisitions de l'avocat général. Chacun des deux parents est condamné à 17 ans de prison. 

L'avocat de l'association l'Enfant bleu, association luttant contre la maltraitance des enfants, interrogé sur franceinfo a déclaré : « C'est une décision lourde mais significative. Ça veut dire aussi qu'on ne peut pas accepter qu'un enfant, en France, aujourd'hui, puisse mourir de faim et de soif, uniquement parce que les parents l'ont délaissé ».

Réagissez en premier !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

Vous aimerez aussi

4e tentative d'enlèvement d'enfant dans l'Essonne

Inquiétude dans l'Essonne après une 4e tentative présumée d'enlèvement

Depuis le début de l'année, c'est la 4e tentative d'enlèvement dans l'Essonne. Ce mercredi 2 mai, un homme...
Lire la suite

Des enfants de maternelle auraient violé une petite fille

Des enfants de maternelle soupçonnés de viol sur une fillette

La brigade des mineurs de Paris a été saisie d'une affaire compliquée. Des enfants de 4 ans seraient...
Lire la suite

Evreux : elle essaie d'abandonner son bébé au commissariat

Une mère tente d'abandonner son enfant dans un commissariat

A Évreux, une femme est entrée dans un commissariat avec un bébé. Elle a fait croire qu'elle l'avait trouvé...
Lire la suite