Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Tabac, alcool, drogues et grossesse : dites stop !

Publié le
  • 0
  • I
Tabac, alcool, drogues et grossesse : dites stop !
Tabac, alcool, drogues et grossesse : dites stop !

Drogue, tabac, alcool : des substances particulièrement nocives pendant la grossesse. Et si c'était le bon moment pour arrêter ? Faites-vous aider !

1. Grossesse : hygiène de vie et alimentation, ce qu'il faut savoir
2. Grossesse et hygiène alimentaire

3. Tabac, alcool, drogues et grossesse : dites stop !

Grossesse et cigarette : le bon moment pour arrêter !

Pas la peine de vous le dire : vous savez combien le tabac est mauvais pour votre santé.
Le tabac est considéré comme dangereux pour votre bébé. Il peut provoquer un risque plus élevé d'accouchement prématuré, un poids de naissance faible, un retard de croissance in utero, et, beaucoup plus rarement, une augmentation du risque de mort subite du nourrisson.
Evitez les endroits enfumés, et si vous avez des difficultés à arrêter de fumer, parlez-en à votre médecin, il vous apportera conseils et aides.

  • Tabac-info-service, votre meilleur allié dans la lutte contre la cigarette pendant la grossesse!

Grossesse et alcool : le bon moment pour arrêter !

Zéro alcool pendant la grossesse, c'est la règle. N'oubliez pas que lorsque vous buvez, et quelle que soit la quantité, c'est votre bébé qui trinque !
L'alcool n'est pas filtré, il passe la barrière placentaire et se retrouve dans le liquide amniotique et le sang foetal. Les effets de l'alcool sur le système nerveux central de votre bébé peuvent être très néfastes.

  • Consultez le site de SAFFrance, association de prévention du Syndrome d'Alcoolisation Fœtale (SAF) : documentations, conseils, aide personnalisée...

Grossesse et drogues : le bon moment pour arrêter !

Les drogues, comme l'alcool et le tabac, ne sont pas filtrées par la barrière placentaire, elles passent directement dans l'organisme du bébé. La consommation de drogue "douce" ou "dure" durant la grossesse et l'allaitement est à proscrire absolument.
Elle peut entraîner des risques accrus de fausses couches, des malformations du foetus, un retard de croissance, un syndrome de sevrage à la naissance, et plus tard des troubles respiratoires et nerveux chez l'enfant.
Si vous consommez de la drogue, parlez- en à votre médecin, il pourra vous orienter vers des centres spécialisés qui seront d'un grand secours pour vous aider à arrêter.
Il n'est pas toujours évident de mettre un terme à une addiction, mais durant votre grossesse et même en dehors de celle ci, vous pouvez bénéficier, si vous le souhaitez, d'un accompagnement personnalisé.

En savoir plus :

 

Sur le forum :

 

 


Isabelle Damiron

 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Se connecter
    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris