Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Naissance prématurée : quelles conséquences ?

Publié le
  • 0
  • I
Naissance prématurée : quelles conséquences ?
Naissance prématurée : quelles conséquences ?

Les naissances prématurées sont de plus en plus fréquentes. En cause : les traitements contre l'infertilité qui augmentent le nombre de grossesses multiples, et donc de naissances « plus tôt »... On dit d'un bébé qu'il est prématuré quand il est né à moins de 37 semaines d'aménorrhée. Avant 32 semaines, c'est la grande prématurité.

Les causes d'un accouchement prématuré

Elles peuvent être multiples : grossesse multiple bien sûr, mais aussi rupture prématurée de la poche des eaux, infections, problèmes au niveau du placenta, diabète, tabagisme...

Il est également prouvé que des conditions de travail difficiles et une grande fatigue pendant la grossesse favorisent les accouchements prématurés.
Pour en savoir plus : notre article sur les causes d'une naissance prématurée.

A la naissance

Si votre bébé naît entre 35 et 36 semaines, il est placé en service de néonatologie : la surveillance y est certes plus grande que pour un bébé né à terme, mais ne nécessite pas de séjour en couveuse.

Si votre bébé est né entre 35 et 32 semaines, certaines des fonctions de son organisme sont immatures et les problèmes qu'il rencontre peuvent être multiples :

  • Problèmes respiratoires : ses poumons ne se sont pas encore complètement développés, il a donc du mal à s'oxygéner, car il ne produit pas assez de surfactant (substance qui permet aux alvéoles pulmonaires de rester ouvertes).
  • Il est fréquemment sujet à des jaunisses, du fait de l'immaturité de son foie.
  • Problèmes digestifs : le bébé né prématurément est parfois incapable de téter. Il n'a pas non plus le réflexe de succion ni de déglutition et son estomac a une faible capacité. Il faut donc le nourrir fréquemment, par sonde ou par perfusion.
  • Régulation thermique : le nouveau-né prématuré a du mal à se réchauffer car son système de thermorégulation ne fonctionne pas encore correctement. C'est pourquoi on le place dans un incubateur ou en couveuse (à environ 35°C), afin de surveiller sa température en permanence.
  • Il est sujet à de nombreuses infections : son système immunitaire étant défaillant, des infections sont fréquentes et potentiellement graves. Le bébé doit donc être isolé et manipulé en milieu stérile.
  • Il ne transpire pas : ses glandes sudoripares n'étant pas encore formées, il est nécessaire de le placer dans une atmosphère humide.
  • Il ne fabrique pas assez de sang : il sera donc parfois nécessaire de le transfuser.
  • Il cicatrise mal.

La sortie de la maternité

En règle générale, lorsqu'il atteint un poids de 2 kg, le bébé est sorti de la couveuse et pourra rentrer chez lui à 2,3 kg, s'il s'alimente correctement.

Si l'équipe médicale assure le suivi du petit prématuré jusqu'à maturation de ses fonctions vitales, ce sont toujours ses parents qui restent responsables de lui.

L'équipe soignante est tenue de les informer continuellement sur les conséquences probables des décisions prises avec leur accord et qu'ils devront assumer par la suite.

 

En savoir plus :

 

les raisons d'une naissance prématurée

La naissance prématurée côté papa

 


Isabelle Damiron

 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Se connecter
    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris