Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

L’été : protéger la peau de bébé

Publié le
  • 0
  • I
peau, bébé
Designed by onlyyouqj / Freepik

Les beaux jours mettent la peau de votre tout petit en première ligne : soleil, chaleur, bains de mer ou de piscine, moustiques et autres nuisibles… Pour que votre été ne se transforme pas en festival des bobos, nos conseils

Protéger bébé… Du sel

Dès qu’il est en âge de faire trempette, soit environ 6 mois, profitez avec bébé de la plage et des baignades de fin de journée : quand il fait bon, que le soleil décline et que l’eau de mer a doucement chauffé tout au long de la journée… Un vrai délice ! Mais après le bain, gare au sel : l’eau de mer est corrosive et la peau de de votre tout petit n’est pas suffisamment armée pour y résister. Pire : en cas de petit bobo (l’exemple le plus fréquent : les atteintes de l’érythème fessier), la sensation risque d’être extrêmement douloureuse pour lui…

Pour profiter tout de même de l’eau de mer avec votre bébé, quelques conseils simples :

  • Avant la baignade, recouvrez ses fesses d’une épaisse couche de crème pour le change s’il est irrité, afin de limiter le contact avec l’eau salée.
  • Dès la sortie du bain, essuyez bien votre bébé et brumisez-le intégralement d’eau douce afin d’ôter la plus grande partie du sel.
  • Sitôt à la maison, direction : le bain ! Si vous utilisez un produit lavant, assurez-vous qu’il soit surgras et sans savon pour ne pas agresser davantage son épiderme.

Les conseils sont plus ou moins les mêmes pour les baignades en piscine : le chlore assèche énormément, raison pour laquelle vous devez l’éviter jusqu’à 4 mois au minimum. Après le bain, bon rinçage obligatoire.

Protéger bébé... De la chaleur

L’air sec et chaud attaque la peau fragile de votre tout petit ; il transpire, des irritations cutanées et des boutons de chaleur peuvent alors apparaitre, tout comme des problèmes de macération au niveau des plis de la peau. Douloureux et désagréable !

Le premier moyen d’éviter ces manifestations est de limiter au maximum la transpiration :

  • En laissant bébé évoluer en couche
  •  En ne le couvrant pas trop lors des sorties et en privilégiant les matières naturelles comme le lin ou le coton léger, qui permettent à la transpiration de s’évacuer.
  • Enfin, en aérant naturellement sa chambre autant que possible (tôt le matin, pour profiter de la fraîcheur), mais en évitant climatisation et ventilateurs qui assèchent l’air, et donc la peau.

A l’aine, derrière les oreilles, au cou, au niveau des fesses et des cuisses… Les plis de votre petit potelé sont nombreux ! Ils sont aussi susceptibles d’abriter des irritations, voire de petites infections, liées à la stagnation de la transpiration. Nettoyez et séchez particulièrement soigneusement ces zones lors de la toilette. Si l’irritation se déclare, soignez-la avec une solution ou une crème antiseptique à base de cuivre et d’oxyde de zinc. Evitez le talc, il obstrue les pores !

Protéger bébé... Du soleil

Bien sûr, éviter les coups de soleil fait partie de vos préoccupations principales. Pour cela, vous n’exposez jamais bébé au soleil entre 10h et 16h, et si vous vous y hasardez à partir de 18h, ce n’est pas plus de 10 minutes et sous bonne protection ! On privilégie les crèmes solaires formulées spécialement pour les tout petits, indice 50, et si possible bio ou, tout du moins, sans nanoparticules.

Protéger bébé... Des insectes

Les moustiques sont l’ennemi public n°1 ! Ils semblent toujours friands de la peau tendre de nos bébés… Et il n’est pas simple de les en protéger. En effet, les produits corporels répulsifs sont très déconseillés pour les enfants, qu’ils contiennent des molécules insecticides ou des huiles essentielles. Quant à ceux qui se pulvérisent ou se diffusent dans une pièce, ils sont envisageables mais le bébé ne doit pas être présent au moment de leur diffusion, et jusqu’à 30 minutes après. Reste, pour la nuit, la solution toujours efficace de la moustiquaire : il en existe de spécifiques pour les lits parapluie ou les berceaux. 


Isabelle Damiron

 

Commentez

Ajouter un commentaire

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour écrire un commentaire.

 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris