Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Grossesse : comment communiquer avec bébé ?

Publié le
  • 1
  • I
Grossesse : comment communiquer avec bébé ?
Grossesse : comment communiquer avec bébé ?

Bien avant la naissance, il est possible de communiquer avec son bébé. Sons, voix, mains sur le ventre : dès 5 mois, il perçoit des éléments du monde extérieur mais aussi les émotions de la maman. L'enfant qui naît a donc déjà une histoire, celle de son vécu in utéro, qu'il garde dans sa mémoire inconsciente. Mais comment et pourquoi communiquer ? Un éclairage sur la question.

Premiers contacts, premières émotions

Aux alentours du 5e mois, la maman sent son bébé bouger : des petits clapotis, puis des mouvements nets mais pas encore coordonnés. Quelques semaines plus tard, le papa peut sentir les mouvements de bébé en posant sa main sur le ventre de la mère. Des premiers contacts émouvants et qui marquent souvent une nouvelle étape dans l'attachement à l'enfant.

Il est alors possible de communiquer avec bébé. Par la voix d'abord : il perçoit les nuances de la voix de la maman, notamment les sons graves, apaisants et sécurisants. Le papa peut aussi lui parler à travers le ventre. Un échange qui lui permettra à l'enfant, après la naissance, de reconnaître la voix de ses parents : familières, elles auront pour effet de le calmer.

Puis les gestes : faire des câlins ou le caresser en posant la main sur le ventre lui donne une sécurité affective précieuse.

Tisser des liens affectifs

Par ces contacts répétés, une histoire d'amour à trois se tisse peu à peu. Si elle permet aux couples d'aller à la rencontre de l'enfant et de leur futur rôle de parents, elle est aussi bénéfique pour le bébé.
Manifester de l'intérêt et de l'amour par des paroles et des caresses rassure l'enfant et lui donne les clés pour son développement futur. Une véritable préparation affective qui prendra tout son sens à la naissance.

Un véritable échange

Le bébé réagit aux contacts sensoriels. Grâce à l'haptonomie par exemple, les parents, accompagnés d'un spécialiste compétent, apprennent à reconnaître ses « réponses ». Petit coups ou grand calme, un dialogue s'instaure.
Lors de l'accouchement, ce n'est donc pas un inconnu que les parents accueillent : l'enfant reconnaît son père et sa mère et ceux-ci ont déjà l'impression de le connaître un peu.

La préparation affective à la naissance

Pour aller plus loin que l'haptonomie, la préparation affective à la naissance a une approche encore plus globale. Les liens du couple sont resserrés autour de la rencontre avec bébé. Outre les jeux pour communiquer et échanger avec l'enfant, le duo parents-enfant est préparé au jour de l'accouchement et à la naissance en elle-même, d'un point de vue physique mais aussi psychique.

En savoir plus

Pour en savoir plus sur l'haptonomie, consultez notre article !

 


Isabelle Damiron

 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
  • Invité
    Le 27/10/2010 à 15h32 par Invité
    SA VOUS EST ARRIVER DE PA LE SENTIR BOUGER DES JOURS C INQUETANT ?
 

Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

Je m'identifie

Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

Mot de passe oublié ?

Connectez-vous avec votre compte Facebook

Se connecter
Je m'inscris

Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

Je m'inscris