Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Allaitement, mode d'emploi : la composition du lait maternel

Publié le
  • 4
  • I
Allaitement, mode d'emploi : la composition du lait maternel
Allaitement, mode d'emploi : la composition du lait maternel

L'allaitement fait actuellement un spectaculaire retour en force après des décennies de promotion du biberon. La raison ? Les bienfaits sans cesse redécouverts du lait maternel ! "Allaiter, c'est bon pour bébé" : d'accord, mais pourquoi ? Que trouve-t-on dans le lait maternel qui n'existe pas dans les laits animaux ou industriels ?

 

Une composition adaptée

Votre lait contient les nutriments essentiels à la croissance de votre bébé. Sa composition a la faculté de varier d'un jour à l'autre, et même tout au long d'une tétée, afin de s'adapter au mieux aux besoins de l'enfant.

Composition (valeurs moyennes):

  • Eau : 87,5%
  • Glucides : 7%, dont 60g/l de lactose, un sucre qui contient le glucose essentiel à la formation et à la bonne santé des cellules du cerveau, des muscles, des intestins...A savoir : le colostrum (le premier lait secrété par la jeune maman !) contient de très nombreux sucres rares qui n'existent que chez l'être humain, et qui contribuent à bâtir la flore intestinale de bébé.
  • Lipides : 4%, soit environ 40g/l, mais ce chiffre peut varier en fonction de nombreux éléments : heure de la journée, âge de l'enfant, alimentation de la mère...Les lipides du lait maternel ne sont délivré qu'en fin de tétée, car leur sécrétion est lente : une bonne raison de ne pas écourter les repas de votre bébé; ! Ils sont en effet très importants pour le système nerveux, le système cardio-vasculaire et cérébral de votre tout-petit.
  • Protides : 1%, soit 9 à 12 g/l. On en distingue plusieurs sortes :
  1. Les protéines : essentiellement contenues dans le lactosérum (le petit-lait) et la caséine, elles contribuent, entre autres, à fournir des défenses immunitaires et des anticorps et à faire barrage aux infections.
  2. Les enzymes : elles aident à la bonne absorption des graisses et sont également l'un des bactéricides du lait maternel.
  3. Les acides aminés : ils permettent eux aussi l'absorption des lipides. Cette bonne assimilation est essentielle pour la construction des cellules cérébrale.
  4. Les hormones : elles favorisent la croissance et le développement des organes sexuels.
  • Les micronutriments : 0,5%, soit 2 g/l. Parmi eux, les sels minéraux et les oligo-éléments qui participent à la constitution du squelette : fer, cuivre, magnésium, phosphore, calcium...Mais aussi de nombreuses vitamines, des cellules vivantes (les leucocytes), des facteurs de défense immunitaire qui combattent les bactéries (comme la diphtérie, la dysenterie ou le tétanos) et les virus (grippe, poliomyélite...)...

A savoir : de très nombreux éléments présents dans le lait maternel n'ont pas encore été identifiés par la médecine ! D'autres bienfaits sont sans doute à découvrir...


Isabelle Damiron

 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
  • Invité
    Le 27/04/2011 à 09h41 par Invité
    Si le bébé réclame encore après la tétée et s'il ne prend pas de poids ou en perd, soit on passe à l'autre sein (n'en déplaise à certaines sage-femmes), soit on complémente. Un nourrisson ne fait pas de caprice et pas la peine de tomber dans le fondamentalisme lactatif.
  • Invité
    Le 14/01/2011 à 20h53 par Invité
    A un mois et demi, c'est la poussée de croissance ! Donc ne surtout pas donner de biberon mais continuer les tétées à la demande. J'ai un bébé de 2 mois et demi. Cette phase était dure à passer mais on a tenu. Il tétait la nuit toutes les heures aussi. Plus le bébé tète, plus le lait est produit. Pour pouvoir répondre aux besoins du bébé, il faut se reposer et boire beaucoup d'eau.
  • Invité
    Le 10/12/2010 à 15h26 par Invité
    je suis le père d'un petit garçon de 1 mois et demi, c'est que j'ai remarqué l'enfant tète enormement que le lait maternel de sa maman tari ! et pendant ce temps il pleure serieusement ! que faire? donné une suplémentation en biberon ou quoi ?
  • Invité
    Le 11/08/2010 à 13h05 par Invité
    maman d'un petit Célian de 13 mois, j'allaite toujours mon bébé même si je n'est plus beaucoup de lait.Les gens me dise "mais jusqu'a quand vas tu continuer, il est grand! " Mois, je leur dis que je verrais et que c'est très bon pour lui et pour moi !!! La seule chose qui me rend triste, c'est de ne plus avoir beaucoup de lait donc bébé ne veut téter que le matin et je tire 2 fois mon lait pour faire un petit biberon de 100ml pour le soir mais j'ai trop envie de continuer.J'irai aussi loin que je peux! Alors allez y les maman et n'écoutez pas les paroles contrariantes.
 

Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

Je m'identifie

Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

Mot de passe oublié ?

Connectez-vous avec votre compte Facebook

Se connecter
Je m'inscris

Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

Je m'inscris