Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

La pratique du sport réduit les douleurs pelviennes pendant la grossesse

Publié le
  • 0
  • I
La pratique du sport réduit les douleurs pelviennes pendant la grossesse
La pratique du sport réduit les douleurs pelviennes pendant la grossesse

Selon une étude norvégienne, faire régulièrement du sport avant de tomber enceinte limiterait les douleurs pelviennes qui apparaissent pendant le dernier trimestre de la grossesse.

 

Une étude norvégienne récente, publiée dans la revue British Journal of Sports Medicine, affirme que la pratique d'un sport régulier permettrait d’atténuer les douleurs pelviennes pendant la fin de la grossesse.

 

Les sportives en meilleure santé


L'enquête a été menée auprès de 39 000 femmes norvégiennes enceintes de leur premier enfant entre 2000 et 2009. A quatre mois de grossesse, toutes ces futures mamans ont été évaluées lors d'une visite médicale sur leurs pratiques sportives trois mois avant de tomber enceinte.

Plus de la moitié d'entre elles ont affirmé faire du sport trois fois par semaine avant leur grossesse et seulement 7% ne pas avoir d'activité sportive du tout.

A partir de sept mois et demi de grossesse, une femme sur 10 s'est plaint de douleurs pelviennes et parmi elles, une sur huit ne pratiquait aucune activité. De plus, les femmes qui ne pratiquaient pas de sport semblaient en moins bonne santé que les plus sportives et étaient davantage sujettes à la dépression, aux problèmes de dos et au surpoids.

L'étude a également constaté que les femmes les plus sportives, qui allaient jusqu'à s’entraîner 4 ou 5 fois par semaine, n'éprouvaient aucune douleur et étaient en meilleure santé. Mais, toujours selon les scientifiques, pratiquer un sport une à deux fois par semaine suffit pour diminuer le risque d'apparition de douleurs.

 

Aucun traitement n'existe


Les douleurs pelviennes concernent les douleurs ou les inflammations ressenties au niveau du bassin et des hanches et qui peuvent s’étendre jusqu'à l’intérieur des cuisses et des jambes. Elles sont liées à la prise de poids consécutive au développement du fœtus, qui sollicite particulièrement les os et les articulations du bassin.

Le Dr Katrine Mari Owe, chercheuse à l’Institut de santé publique norvégien d’Oslo, remarque que les douleurs pelviennes sont souvent associées à des épisodes de dépression et à des arrêts maladies.

Elle recommande aux femmes de faire non seulement du sport avant leur grossesse mais également pendant. Pour l'heure, l'activité physique est la seule indication connue pour soulager ces douleurs, qui disparaissent toutefois peu de temps après l’accouchement.

 

Elie Caralp
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Se connecter
    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris