Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Les naissances sont des prétextes à la dépense

Publié le
  • 0
  • I
Les naissances sont des prétextes à la dépense
Les naissances sont des prétextes à la dépense

Matériel de puériculture high-tech, vêtements de marque, parfum hors de prix... La naissance est un piège de la consommation s'insurge la journaliste Nathalie Bernard, qu'elle n'hésite pas à qualifier de « machine à fric » sur son blog du huffingtonpost.

 

De plus en plus d'argent est dépensé pour accueillir un nouveau-né. Les listes de cadeaux se rallongent et l'arrivée du bébé est davantage appréciée pour ses préparatifs que pour la naissance elle-même.

 

Les prix des cadeaux deviennent ahurissants


Ce constat est réalisé par la journaliste Nathalie Bernard sur son blog. Il est même sujet à un véritable coup de nerf. La blogueuse qualifie la naissance de « machine à fric » et rappelle que « le business de la maternité est en pleine effervescence. Il faut ce qu'il y a de mieux pour ce petit être qui va arriver alors il n'est pas question de lésiner. »

Listes de naissance à rallonge, baby shower débridée... Les cadeaux pour les bébés et leur maman sont de plus en plus nombreux et leurs tarifs atteignent souvent des sommes vertigineuses. « On fait croire aux primipares que pour être de bons parents il faut mettre la main au porte-monnaie...La naissance est une machine à fric : pour être de bons parents il faut dépenser et quand on est dans le sillon il est d'usage de s'adapter », constate Nathalie Bernard.

 

La perte des valeurs fondamentales


Une situation qui perd de vue l'essentiel : c'est à dire la naissance elle-même et l'arrivée du bébé.« On en vient à ne plus apprécier la naissance pour ce qu'elle est mais pour tous les préparatifs qu'elle représente, reprend la journaliste. On ne prend pas le temps de se centrer sur l'amour qu'on va apporter à l'enfant : de toutes façons il est aimé vu comment il est gâté ».

Cette consommation à l’excès va à l'encontre de l'amour, de la tendresse et de la dévotion pourtant inhérente à l'arrivée d'un enfant.

La journaliste invite alors les jeunes parents à se recentrer sur les vrais valeurs de la naissance. « Remettons la venue de ce petit être sur terre au centre de nos préoccupations et arrêtons de penser que pour bien aimer il faut dépenser sans compter », conclue t-elle.

 

Elie Caralp
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Se connecter
    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris