Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Beaucoup de grossesses surviennent encore beaucoup par surprise

Publié le
  • 0
  • I
Beaucoup de grossesses surviennent encore beaucoup par surprise
Beaucoup de grossesses surviennent encore beaucoup par surprise

Des résultats d'étude montrent qu'une grossesse sur deux n'est pas voulue ou arrive de manière inopinée car 3 à 5 % de femmes en âge de procréer et qui ne veulent pas de bébés n'utilisent pas de contraception.


La maîtrise de la contraception est encore aléatoire pour beaucoup de femmes. Un constat émis par le centre de planification et d'éducation familiale suite à une étude sur les méthodes de contraception.


Beaucoup d'idées fausses sur la conception demeurent


« Il y a 3 à 5 % de femmes en âge de procréer, qui ne veulent pas de bébés et n'utilisent pas de contraception. Or, les résultats montrent qu'une grossesse sur deux n'est pas voulue ou arrive de manière inopinée », remarque le Dr Françoise Berger, du centre de planification et d'éducation familiale. Les analyses de plusieurs études sur la contraception ont mis en évidence les problèmes des femmes pour maîtriser leur contraception.

De fait, beaucoup de femmes sont encore persuadées qu'on ne peut tomber enceinte que le 14e jour du cycle menstruel quelles que soient les générations. Les IVG concernent, en effet, autant les jeunes filles que les femmes plus âgées et déjà maman.

 

La contraception implique les hommes


« La contraception est un sujet qui reste tabou. Elle ne peut pas se dissocier de la sexualité, c'est pour ça que c'est difficile d'en parler », observe le Dr Berger. Difficile, dans ce cas de rendre les femmes autonomes par rapport à leur contraception.

Mais pour le Planning familial, la contraception est aussi une histoire de couple. « À chaque consultation, même si l'homme n'est pas présent, on l'implique », indique Sophie Calvez, infirmière et conseillère conjugale et familiale.

Les garçons se montrent effectivement intéressés lors des interventions du Planning familial dans les collèges et les lycées, mais ensuite, il est beaucoup plus compliqué de les faire venir au centre pour répondre à leurs questions.

Un gros travail d'information sur la contraception reste donc à mener.

 

Elie Caralp
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Se connecter
    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris