Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

L'instant Virginie - Les 10 commandements de la Mère Parfaite

Publié le
  • 0
  • I
L'instant Virginie - Les 10 commandements de la Mère Parfaite
L'instant Virginie - Les 10 commandements de la Mère Parfaite

Virginie Duplessy, journaliste et auteur du livre « La mère parfaite est une mytho ! » , maman de 2 enfants délicieusement épuisants, nous livre chaque semaine une tranche de vie maternelle aussi irrésistible que tendre, mais toujours avec humour (et amour !). 
Retrouvez-la sur son site ou sa pageFacebook pour suivre ses aventures dans l’univers impitoyables des mères !

 

Traduction pour les mères normales : « Pour être une mère digne de ce nom,
en baver plus que de raison, tu devras, pour mériter tes galons ! »

 


1- Accoucher par voie basse tu devras, sans péridurale et durant 12 heures minimum tu souffriras. Bien sûr, par la suite, un sourire angélique sur ton visage tu colleras ! Et aux autres mères tu répèteras, tel un mantra : « La douleur ? Pfff, n’importe quoi ! »

 

2- Allaiter ton enfant tu devras, sans te plaindre et durant six mois minimum, c’est la loi ! A la demande bien sûr, tu le nourriras, et évidemment la nuit sans ronchonner tu te lèveras !

 

3- Le co-dodo tu pratiqueras, ou au moins le lit de bébé dans la chambre parentale tu installeras. (Eh oui, pour les câlins avec ton chéri en toute intimité, tu te brosseras !!! )

 

4- Tu devras bien sûr porter ton enfant avec un porte-bébé, ou mieux, une écharpe : c’est difficile donc c’est parfait. Ce n’est pas à la portée de toutes les mères venues, donc c’est encore mieux. Et tu pourras juger toutes celles qui ne le font pas ! Bonus ! (Oui, à partir de là je ne parle plus comme maître Yoda : parler à l’envers, marre j’en ai).

 

5- Tu feras bien évidemment toi-même ABSOLUMENT TOUS LES REPAS de ton bébé, de l’entrée (oui, oui, bébé mange des menus entrée-plat-dessert madame l’imparfaite !), au yaourts faits maison, avec variantes au lait maternel s’il est encore allaité bien sûr !!! Pour les purées, c’est carottes et courgettes du jardin, sinon, dans le pire des cas, du marché bio local. Qui aurait l’idée saugrenue de donner du surgelé ou des petits pots à la chair de sa chair ??!!!!(Euh….)

Quand l’enfant aura grandi, la mère parfaite saura faire chaque jour, de ses blanches mains, un goûter différent, aussi savoureux qu’équilibré : non, non, non, pas de Prince, d’Oréo ni de Petit Ecolier chez nous madame ! C’est du poison pouahhhhh (et de juger les autres mamans en leur faisant les gros yeux, car en plus, leurs gosses jettent les emballages par terre !!!!) = je précise ici que je ramasse chaque fois que le sachet leur tombe des mains ! ne me dénoncez pas !

 

6- Chez la Mère Parfaite c’est les « no go zones kids » : ni garderie, ni étude, ni centre de loisirs, ni baby-sitter.... Son rôle c’est d’élever elle-même ses enfants alors pas question de les confier à qui que ce soit d’autre (même si nous, on pense que ça leur ferait du bien de voir d’autres horizons, à ces enfants !). Sa mission serait anéantie si bien sûr elle ne consacrait pas chaque minute de sa vie à sa progéniture. (Ouhhhhh les mauvaises mamans qui daignent penser à elles car ça les rend plus heureuses !!!!)

 

7- Les plus motivées des Mères Parfaites feront même l’école à la maison, pour bien se prouver qu’elles sont les meilleures en tout. Même meilleures que l’Education nationale et le processus de sociabilisation ! Yeahhhhh !!!!(et de juger les autres parents, tout contents de laisser enfin leur lardon de 3 ans à une institution pleine de gens compétents ! Les fous ! Ils sabotent toutes les chances de leur enfant !)

 

8- Pour achever la tyrannie de la Mère Parfaite, il faut qu’elle ait aussi sa touche sur l’aspect physique de son rejeton : bien évidemment, elle tricote/coud/fabrique les habits de ses chères têtes blondes. Qui serait assez dingue pour acheter des textiles du commerce, dont on ne sait pas d’où ils proviennent avec certitude?? (Euh, nous…)

 

9- Pour bien finir de nous culpabiliser (ce qui semble être son but dans la vie, avouons-le), la Mère Parfaite passe son temps à chanter et jouer aux marionnettes (home made !) avec ses bambins. C’est pour cela qu’elle accueille toujours les autres enfants du quartier avec bienveillance (et condescendance envers les parents desdits enfants).

 

10- On allait oublier : elle lave tout son linge à la main avec du savon noir bio équitable, n’a jamais acheté une couche jetable de sa vie et achète tout ce dont elle a besoin près de chez elle (oui oui la mère parfaite est locavore éco friendly et donneuse de leçons).

 


-->  Amère, moi ? Nooooon (un peu de mauvaise foi quand même, OK !)
mais il me semble que l’obligation de souffrir pour être une « bonne mère » n’a pas de sens.
C’est une idéologie dangereuse et culpabilisante pour les (futures) mamans. On trouvera toujours mieux (ou moins bien) que notre façon de faire.

Faisons ce que nous pensons être le mieux pour nos enfants, ce sera déjà bien.
Et arrêtons de juger les autres mères, ce sera beaucoup plus easy pour tout le monde ! (Oui, je juge la Mère Parfaite … mais c’est elle qui le demande !!! :) )

 

Virginie Duplessy
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Se connecter
    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris