Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

La naissance d'un bébé ne rend pas forcément les parents heureux

Publié le
  • 1
  • I
La naissance d'un bébé ne rend pas forcément les parents heureux
La naissance d'un bébé ne rend pas forcément les parents heureux

La revue suisse Demography révèle que la naissance du premier enfant est encore plus mal vécue par les parents qu'un divorce ou qu'un licenciement. Une étude, publiée début août, qui jette une pierre sur le mythe des jeunes parents heureux.

 


Heureux les nouveaux parents ? Pas toujours et même de moins en moins ! En effet, l'étude réalisée par Mikko Myrskyla et Rachel Margolis, des chercheurs canadiens et allemands, affirme que le bonheur des parents est en chute libre après la naissance de leur premier enfant.

 

Une majorité de parents insatisfaits après leur premier bébé


Les parents interrogés ont évalué leur bonheur à 7,4 sur 10, trois et cinq ans avant l’arrivée de l’enfant. Un chiffre qui perd 1,6 point pour 70 % d'entre eux après la naissance de leur premier enfant, particulièrement chez chez les personnes diplômés de plus de 30 ans. « Ces derniers se plaignent d’un manque de sommeil, de stress, et d’un sentiment de perte de liberté et de contrôle sur leur vie », constate Mikko Myrskylä.


Réalisée dans le but d'expliquer l’écart entre le nombre d’enfants désirés et le nombre de naissances en Allemagne, l'enquête prend en compte le témoignage de 2.016 individus avant et après la naissance de leur premier enfant. A tous, la question Êtes-vous satisfaits de votre vie ? à été posée et les réponses se sont échelonnées de 0 (désarroi le plus total) à 10 (bonheur complet).

 

Des taux de satisfaction plus élevés face à des situations difficiles


Les chiffres obtenus surprennent d'autant plus lorsqu'on les compare à ceux relevés lors de situations de vie difficiles. En effet, lorsqu’une personne divorce, l’indice de satisfaction baisse de 0,6 point et de un point dans le cas d'un licenciement ou de la mort d’un conjoint.


La naissance d’un enfant ne rime donc pas avec le bonheur. D'ailleurs, toujours selon l'enquête, les parents préfèrent souvent s'en tenir là. Peu sont ceux qui souhaitent avoir un second enfant.

 

Elie Caralp
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
  • Invité
    Le 03/09/2015 à 14h13 par Invité
    Aberrant! Je trouve cet article totalement subjectif, les chiffres vont dans le sens de l'article, mais on doit oublier d'autres statistiques. Vous croyez vraiment que les gens sont plus tristes d'avoir un enfant que de voir leur conjoint mourir???
 

Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

Je m'identifie

Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

Mot de passe oublié ?

Connectez-vous avec votre compte Facebook

Se connecter
Je m'inscris

Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

Je m'inscris