Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Un vaccin contre le paludisme testé au Bénin

Publié le
  • 0
  • I
Un vaccin contre le paludisme testé au Bénin
Un vaccin contre le paludisme testé au Bénin

Après dix années de travaux, un vaccin exclusivement destiné à protéger les femmes enceintes du paludisme est testé au Bénin.


Pam Vac est le nom du vaccin mis au point au Bénin pour protéger les futures femmes enceintes du paludisme. Des tests sont en cours depuis 2015 sur une quarantaine de volontaires allemandes et béninoises.

 

Un projet financé par l'Union Européenne


A l'origine du Pam Vac : le Centre d’étude et de recherche sur le paludisme associé à la grossesse et à l’enfance (CERPAGE) du Bénin qui a travaillé en collaboration avec six partenaires internationaux, grâce à un financement de 6 millions d’euros en provenance de l’Union européenne.


Le vaccin, à l'étude depuis une dizaine d'années, a été mis au point à partir de la molécule immunogène "var2csa", issue des parasites présents chez les femmes enceintes.
Il est destiné aux adolescentes qui n'ont pas encore d'enfant et sera utilisé avant la grossesse et non pendant. Le but est de protéger les jeunes filles âgées de13 à 15 ans afin qu'elles disposent des anticorps avant leur première grossesse.

 

L'infection est peu dépistée chez les femmes enceintes


En Afrique subsaharienne, le paludisme est un problème de santé publique majeur. Chaque année, 50 millions de femmes enceintes sont infectées par le plasmodium falciparum, moustique responsable de la transmission du paludisme. Chez la femme enceinte, l'infection s'effectue par le placenta et passe souvent inaperçue car la maladie est souvent asymptomatique.


"Si son efficacité est prouvée, ce vaccin permettra aux mères d’éviter l’infection au niveau du placenta, de réduire l’incidence de l’anémie chez les mères ; mais aussi, en même temps, les fausses couches. Pour les enfants, il permettra de réduire le taux de naissance prématurée et de réduire la prévalence de faible poids à la naissance", a indiqué Adrian Luty, chercheur à l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD) du Bénin.


Pour l'heure, les essais sont en cours, mais il faudra attendre des années avant d'espérer une commercialisation. Le processus de mise sur le marché d'un vaccin est très long, d'autant plus s'il concerne les femmes enceintes.

 

Elie Caralp
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Se connecter
    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris