Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Les bébés plus réceptifs aux gazouillis d’autres bébés

Publié le
  • 0
  • I
langage bébé
langage bébé

Les bébés plus réceptifs aux gazouillis d’autres bébés
D’après une étude menée par des chercheurs canadiens, les bébés aiment bien écouter les gazouillis de leurs congénères, et ne sont que très peu intéressés par les sons produits par des adultes.

 

Le babillage des adultes n’intéresse pas les bébés


Une recherche conjointe menée par l’Université McGill et l’UQAM au Canada a permis de conclure que les bébés sont plus enclins à s’écouter entre eux qu’à écouter des adultes. Pour cette étude réalisée par des spécialistes du langage et de la communication humaine, les chercheurs ont fait écouter à des bébés de 4 à 6 mois les babillages d’autres bébés, et ceux d’adultes. Le résultat est surprenant : l’enfant montre beaucoup d’intérêt, réagit avec des gestes et sourit lors de l’écoute des babillages des bébés, mais reste impassible lorsqu’il écoute des gazouillis réalisés par un adulte.
Les sons diffusés lors de cette expérience linguistique sont constitués de voyelles tirées de babillage d’enfants. Si certains sont des gazouillis réels de bébés en bas âge, d’autres sont une imitation réalisée par une femme. Lors de l’écoute, des spécialistes ont observé les réactions des bébés tout en les filmant. Ils ont noté que l’attention des enfants était plus longuement captée par les sons émis par d’autres bébés que par ceux de la femme adulte imitant le même son. D’après la déclaration des linguistes, la préférence pour un son familier ne peut pas être évoquée, puisque les enfants ayant pris part à l’expérience sont encore en phase de pré-babillement, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas encore capables de babiller.

 

Une découverte importante pour l’apprentissage du langage


Selon Linda Polka, professeure à l’Université McGill et principale instigatrice de cette étude, l’expérience a été fructueuse. Elle a notamment permis d’en apprendre un peu plus sur le fonctionnement de la perception du langage chez les tout petits. En effet, contrairement aux adultes, les bébés débutent l’apprentissage du langage en commençant par émettre différents sons. Lorsqu’ils sont seuls, ils ont tendance à faire des grimaces et à remuer la bouche afin de préparer leur corde vocale à réaliser certains sons.


Elle pense également que le fait de parler avec un bébé en adoptant un ton aigu est une manière de lui apprendre à entendre sa propre voix. Cette étape serait nécessaire pour aider le bébé à apprendre rapidement à parler. Cette étude pourrait également aider les chercheurs à détecter la présence de troubles auditifs précoces chez certains bébés.

 

Isabelle Damiron
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Se connecter
    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris