Chargement...

En poursuivant votre navigation sur etreenceinte.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

Accouchement sans péridurale : comment gérer la douleur ?

Publié le
  • 0
  • I
Accouchement sans péridurale : comment gérer la douleur ?
Accouchement sans péridurale : comment gérer la douleur ?

De nombreuses femmes enceintes accouchent sans péridurale. Cela peut-être un choix dû à une volonté de vivre pleinement la naissance de leur bébé mais elles peuvent aussi y être contraintes en raison de leur état de santé ne leur permettant pas d’utiliser cette technique d’anesthésie.

Découvrez comment gérer efficacement votre douleur même sans péridurale.


Accouchement sans péridurale, une bonne préparation s’impose


L’accouchement avec péridurale concerne environ deux femmes sur trois en France. Cette anesthésie locorégionale soulage sans toutefois faire disparaître entièrement la douleur. Pour les futures mamans qui ont choisi de s’en passer et celles dont la péridurale est contre-indiquée, une bonne préparation s’impose. Les techniques utilisées pour apaiser la douleur pendant l’accouchement sont généralement basées sur la respiration. Une oxygénation optimale de l’utérus par une bonne respiration permet, en effet, de réduire les contractions à l’origine des douleurs. Gérer au mieux sa respiration, c’est réduire au minima le ressenti de douleur pendant l’accouchement, même en l’absence d’une injection d’anesthésie.
Certes il n’existe pas encore de « préparation spéciale accouchement sans péridurale », mais il est toujours possible d’évoquer la question au début de votre grossesse avec votre gynéco et avec votre compagnon. La sage-femme peut vous fournir de précieux conseils. N’hésitez pas non plus à demander à d’autres femmes ayant accouché sans péridurale de vous faire partager leur expérience. Dans tous les cas, les activités physiques comme la marche, le yoga, les exercices du bassin avec un ballon, ainsi que l’étude de certaines positions favorisant la délivrance du bébé peuvent réduire le degré de la douleur lors de l’accouchement.

Accouchement sans péridurale : les principales méthodes contre la douleur


L’acupuncture, la méthode Bonapace, le massage ainsi que l’hypnose sont autant de méthodes utilisées pour faciliter un accouchement sans péridurale. L’acupuncture se propose de tonifier l’utérus tandis que la méthode Bonapace est une combinaison de techniques impliquant une participation active de votre partenaire. Son mécanisme est basé sur le contrôle de la pensée, un léger massage de la zone douloureuse entre les contractions ainsi qu’un massage profond dans les points réflexes permettant de relâcher de l’endorphine. Cette substance sécrétée naturellement par le cerveau sert à accroître le plaisir et à combattre le stress.
L’hypnose s’avère aussi un anti douleur efficace lors de l’accouchement. Elle consiste à focaliser l’attention sur une chose afin d’oublier l’origine de la souffrance dissociant ainsi la douleur physique et l’état hypnotique dans lequel la future maman se sent bien. En vous réfugiant dans cet état mental apaisant et réconfortant, vous pouvez oublier votre anxiété et réduire la sensation de douleur liée à l’accouchement.

Isabelle Damiron
 

Commentez

Ajouter un commentaire
0 / 1000 caractères utilisés
 

Commentaires

 
     

    Afin d'accéder à ce service vous devez vous identifier ou créer un compte.

    Je m'identifie

    Vous avez déjà un compte Etreenceinte.com

    Mot de passe oublié ?

    Connectez-vous avec votre compte Facebook

    Se connecter
    Je m'inscris

    Devenez membre et créez votre blog, vos courbes de suivi, votre profil public, participez au forum (de discussion), et découvrez tous nos services !

    Je m'inscris